Des victimes du 13 novembre 2015 se font encore connaître

Par
Deux ans et demi après les attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis, des victimes continuent de se faire connaître, alors que l'instruction de ce dossier tentaculaire entre dans sa dernière ligne droite et laisse espérer un procès en 2020.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Deux ans et demi après les attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis, des victimes continuent de se faire connaître, alors que l'instruction de ce dossier tentaculaire entre dans sa dernière ligne droite et laisse espérer un procès en 2020.