Ils se croyaient intouchables (3/4). Léotard, le disparu de Fréjus

Par et

Il est celui qui a signé les contrats. L'ancien ministre de la défense, François Léotard, est au cœur de l'enquête du juge Van Ruymbeke sur les ventes d'armes du gouvernement Balladur avec le Pakistan et l'Arabie saoudite. Le magistrat a accumulé les preuves de son implication personnelle et de celle de son plus proche conseiller de l'époque, Renaud Donnedieu de Vabres, dans la mise en place du réseau Takieddine. À la clé : plus de 80 millions d'euros de commissions occultes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Paris, 20 juin 2002. Monsieur Takieddine a mis son plus beau smoking. Quatre jours après la victoire de la droite aux législatives, le marchand d’armes reçoit en grande pompe dans son luxueux appartement de 600 m2, à côté du Trocadéro. L’influence est son métier. Il y a des politiques, des industriels, des banquiers, des journalistes, des hommes d’affaires, des hauts fonctionnaires, aussi.