En ruines, LR rêve de sauver ses mairies, son ultime trésor de guerre

Par , Mediacités, Le Poulpe, Le d'Oc et Marsactu

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sans chef pendant près de six mois, après la démission de Laurent Wauquiez, LR a longtemps laissé en souffrance l’épineux dossier des municipales. À peine élu à la tête du parti, Christian Jacob a donc dû s’atteler à traiter les investitures. Le président de LR espère faire de ce scrutin un temps de reconquête pour son parti qui a accumulé les déroutes électorales ces dernières années.