Attentats de janvier 2015: lourdes réquisitions pour le réseau Coulibaly

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les réquisitions du parquet général ont fait tourner les têtes des accusés dans le box, mardi, au procès des attentats de janvier 2015. Les avocats généraux Julie Holveck et Jean-Michel Bourlès ont requis des peines allant de cinq à vingt ans de prison jusqu’à la perpétuité. Nezar Pastor a retiré sa veste, puis il a tourné longtemps la tête de droite à gauche, en signe d’incrédulité, imité par Willy Prévost, puis par Miguel Martinez, qui a enfoui son crâne sous la tablette du box. Les accusés, qui ont tous, peu ou prou, joué la carte du déni, prennent une gifle. Seul Ali Polat, malade ces dernières semaines, contre lequel le parquet requiert la peine maximale, reste étrangement calme.