Mariage pour tous: l’enseignement catholique joue son identité

Par

L’Église tente de reprendre en main des écoles privées un peu trop sécularisées à son goût. Les questions autour de la famille et de l’identité sexuelle sont pour elle un bon vecteur pour remobiliser les familles.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Qui a intérêt à attiser la « guerre scolaire » ? Ces derniers jours, le rappel à l’ordre du ministre Vincent Peillon aux représentants de l’enseignement catholique qui voulaient organiser des débats dans les établissements sur le mariage homosexuel a pris une tournure singulièrement politicienne. Une partie des responsables de la droite et de l’extrême droite, qui défileront ensemble dimanche contre la loi, s’en sont donné à cœur joie pour dénoncer un ministre « sectaire », confisquant un débat légitime.