En urgence, le conseil d'Etat interdit le spectacle de Dieudonné

Par

Saisi par Manuel Valls, le conseil d’État a, jeudi, confirmé l'interdiction du spectacle de Dieudonné qui devait débuter deux heures plus tard à Nantes. Il casse ainsi l'ordonnance du tribunal administratif qui avait fait le choix inverse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Au terme d’une après-midi qui aura vu la justice administrative jouer du chronomètre, le juge des référés Bernard Stirn, du conseil d’État, a pris la décision en une heure, jeudi 8 janvier, d’interdire le spectacle de Dieudonné qui devait se tenir le soir même au Zénith de Saint-Herblain/Nantes. Plus de 5 500 personnes avaient réservé leur place pour le spectacle qui devait débuter à 20 h 30. Hier soir, plusieurs centaines de personnes massées devant la salle appelaient « à la révolte », criant « Valls, démission ».