A Romorantin, «le maire, on l’appelle Louis XIV»

Par Nassira El Moaddem

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Romorantin (Loir-et-Cher), envoyée spéciale.– À celle ou celui qui ose dire qu’il est temps qu’il laisse sa place, Jeanny Lorgeoux, qui vient de fêter ses 70 ans, a inlassablement la même réponse : il est en pleine forme et il a encore plein de projets pour « sa » ville. Il s’était engagé pourtant à ne pas se représenter en 2020. C’était avant sa défaite aux élections sénatoriales de 2017. Désormais, le voilà prêt à briguer un nouveau mandat, le septième, lui qui est à la tête de la capitale de la Sologne depuis... 1985.