Dans les coulisses des entreprises de sondage: la galère des enquêteurs

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'un des mérites de la révélation de Mediapart à propos des conditions de réalisation du fameux sondage Harris Interactive, qui donnait Marine Le Pen en tête du premier tour de l'élection présidentielle, est d'avoir montré qu'aujourd'hui l'une des plus sérieuses difficultés des sociétés de sondage consiste à trouver, en nombre suffisant, des personnes qui acceptent de leur répondre. D'où l'idée de loterie et autres incentives.