A Lille, «tout cela va aboutir à un grand clash»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyée spéciale à Lille. –  Certains sont descendus dans la rue pour la première fois. Pour dire leur colère face à un pré-projet de loi qui va contribuer à les enchaîner à la précarité, craignent-ils. Tous les fondamentaux des luttes militantes sont là. Les syndicats, la CGT en tête, sont présents en nombre et ouvrent la marche dès 13 h 30, au départ de la place République-Beaux-Arts à Lille. Les jeunes lycéens et étudiants sont aussi présents en masse. Des pétards éclatent, des fumigènes crachent des fumées colorées, les sonos jouent l’Internationale. Les slogans imaginés par les manifestants – plus ou moins réussis – fustigent le gouvernement, Myriam El Khomri en tête.