La refonte de la justice prend forme

Par
Edouard Philippe a présenté vendredi les grands axes d'une refonte de la justice qui prévoit notamment de nouveaux tribunaux pour juger les crimes passibles de 10 à 20 ans de prison plus rapidement que les cours d'assises.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Edouard Philippe a présenté vendredi les grands axes d'une refonte de la justice qui prévoit notamment de nouveaux tribunaux pour juger les crimes passibles de 10 à 20 ans de prison plus rapidement que les cours d'assises.