La journée particulière d'un magnétiseur président

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour Nicolas Sarkozy, mercredi ou pas, la journée commence tôt. D'abord les choses importantes en ses appartements privés. Les sondages. Un IFOP-Paris-Match à venir pour jeudi, indiquant que sa cote d'approbation gagne deux points par rapport à mars, tandis que celle de son Premier ministre fléchit du double. Un œil sur les commentaires euphoriques de sa majorité à la suite de la prestation du même François Fillon face à la motion de censure (rejetée) des socialistes, un autre sur les prises de position consécutives au houleux parcours de la flamme olympique dans les rues de Paris. La routine.