L'éditeur Eric Hazan entendu par la police antiterroriste

Par et

Directeur de la maison ayant édité L'Insurrection qui vient, Eric Hazan a été entendu, jeudi 9 avril, par la police judiciaire antiterroriste. La PJ attribue en effet ce livre à Julien Coupat, qui est écroué depuis la mi-novembre 2008 dans l'enquête sur les éventuels projets terroristes du «groupe de Tarnac» et des «sabotages» de lignes TGV. Dans un long entretien à Mediapart, le 14 novembre, Eric Hazan avait pris les devants en s'inquiétant d'«une grave atteinte à la liberté d'expression».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'audition du directeur d'une maison d'édition par la police antiterroriste n'est pas, en France, chose courante. Jeudi 9 avril, l'éditeur Eric Hazan a été convoqué par la PJ dans le cours de l'enquête controversée sur le «groupe de Tarnac» et les «sabotages» de lignes TGV par ce mouvement qualifié d'«ultragauche» par le ministère de l'intérieur.