Derrière les horaires, l'abandon des services publics marseillais

Sous pression du préfet, la ville de Marseille va augmenter le temps de travail de ses agents pour respecter la loi. Mais le problème est plus profond : les services publics sont minés par la cogestion avec FO et un abandon de l'équipe Gaudin qui les a laissés dépérir. 

Louise Fessard et Benoit Gilles (Marsactu)

9 avril 2018 à 09h21

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Il y a des fins de règne à l’atmosphère plus douce. Le dernier mandat de Jean-Claude Gaudin est plus agité. Après 23 ans à la tête de Marseille, le maire LR n’a désigné aucun successeur, se bornant à souhaiter que le candidat de son camp soit issu de son équipe municipale.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal