Douma: Londres et Paris étudient "un large éventail d'options"

Par
La Grande-Bretagne et la France se sont mises d'accord pour qu'un "large éventail d'options" soit présenté aux Nations unies en réponse à l'attaque chimique présumée de samedi soir à Douma, dans la Ghouta orientale, a déclaré lundi le ministère britannique des Affaires étrangères.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - La Grande-Bretagne et la France se sont mises d'accord pour qu'un "large éventail d'options" soit présenté aux Nations unies en réponse à l'attaque chimique présumée de samedi soir à Douma, dans la Ghouta orientale, a déclaré lundi le ministère britannique des Affaires étrangères.