Macron veut rallier en stigmatisant les "résignés"

Par
Contrarié dans sa volonté de réformes européennes et avide de victoire aux élections européennes de 2019, Emmanuel Macron poursuit sa campagne de séduction des dirigeants européens, en stigmatisant ceux qui se sont selon lui "déjà résignés".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Contrarié dans sa volonté de réformes européennes et avide de victoire aux élections européennes de 2019, Emmanuel Macron poursuit sa campagne de séduction des dirigeants européens, en stigmatisant ceux qui se sont selon lui "déjà résignés".