Un projet d'attentat contre le fort Béar aux Assises

Par
Trois jeunes musulmans radicalisés, accusés d'avoir projeté un attentat contre les militaires du sémaphore de Béar, dans les Pyrénées orientales, comparaissent à partir de ce lundi à Paris devant une cour d'assises composée de magistrats professionnels.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Trois jeunes musulmans radicalisés, accusés d'avoir projeté un attentat contre les militaires du sémaphore de Béar, dans les Pyrénées orientales, comparaissent à partir de ce lundi à Paris devant une cour d'assises composée de magistrats professionnels.