Comment une nébuleuse LREM instrumentalise les réseaux sociaux

Une étude du chercheur Baptiste Robert montre que LREM a tenté de manipuler le trafic sur Twitter, lors du premier meeting de Nathalie Loiseau, à l’opposé des discours présidentiels sur la régulation d’Internet. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Prenez un tweet. Au hasard, celui-ci : « Bonjour, Je m’appelle Mireille et le #26mai je vote pour la liste #RenaissanceEuropéenne parce que je crois en l'Europe proposée par @NathalieLoiseau et toute son équipe. Tous les #MacronistesAnonymes n'oubliez pas tous aux urnes. »