Bras de fer autour des examens à l’université de Provence (Aix-Marseille I)

Par

En début de semaine, le gouvernement assurait que la situation dans les universités se normalisait pariant sur l'imminence des examens pour essouffler le mouvement de contestation. Il semble plutôt que la confusion soit totale, que par endroits la situation devienne franchement critique voire se radicalise. Ainsi à la Faculté de lettres et de sciences humaines d’Aix-en-Provence (Université de Provence), quasiment aucun cours n’a eu lieu depuis février. A la rentrée des vacances de Pâques, les étudiants ont reconduit le blocage tandis que les enseignants-chercheurs entrent dans leur 15e semaine de grève, voulant prendre le gouvernement à son propre jeu sur la question de la tenue des examens.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.