Jugeant le PS «mort», Valls veut se présenter aux législatives sous l'étiquette la République en Marche

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Manuel Valls a annoncé mardi qu'il serait candidat de la "majorité présidentielle" à Evry (Essonne), aux élections législatives du 11 et 18 juin, indiquant qu'il souhaitait s'inscrire dans la République en Marche, le mouvement du président élu Emmanuel Macron. "Je ne suis pas en embuscade, je veux la réussite d'Emmanuel Macron", a dit l'ancien Premier ministre socialiste sur RTL.