Masques: un ex-collaborateur de Véran a cherché à toucher une commission

Par et

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alors que de nombreuses propositions sérieuses d’importateurs de masques ont été ignorées par le ministère de la santé, l’ancien collaborateur parlementaire d’Olivier Véran a tenté, mi-mars, de positionner une offre de masques FFP2 auprès du ministère, espérant toucher une commission d’apporteur d’affaires. La transaction n’a finalement pas eu lieu. Questionné par Mediapart, l’assistant, devenu entre-temps le collaborateur d’une autre députée LREM, ne voyait pas le problème, ni le conflit d’intérêts. Il a finalement démissionné 24 heures plus tard.