1981: comment l’alternance a été rendue possible

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En novembre 1981, lors de son récital devenu mythique à Pantin, la chanteuse Barbara entonne Regarde, créée pour la campagne présidentielle de François Mitterrand. L’alternance, accomplie le 10 mai après vingt-trois ans de règne de la droite gaulliste et giscardienne, y est décrite comme un phénomène physique plus qu’institutionnel : « Quelque chose a changé / L’air semble plus léger / C’est indéfinissable ». L’élection du nouveau président de la République ne s’inscrit pas seulement dans l’histoire, elle fonde un avenir : « Un homme, une rose à la main / A ouvert le chemin / Vers un autre demain ».