Le procès de la juge Prévost-Desprez vire au grand déballage

Par

Jugée pour violation du secret professionnel dans l'affaire Bettencourt, la juge Isabelle Prévost-Desprez ne se laisse pas faire, et dénonce sans prendre de gants les agissements de l'ancien procureur de Nanterre, Philippe Courroye.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bordeaux, de notre envoyé spécial. « Comme je suis prévenue, je peux tout dire », lance Isabelle Prévost-Desprez d’un air un peu las et faussement ingénu. Être « prévenue », en l’occurrence, signifie comparaître devant le tribunal correctionnel, à Bordeaux, et devoir répondre d’un délit. Alors, quitte à être là, jugée de façon un peu curieuse pour d’éventuelles « violations du secret professionnel » au démarrage de l’affaire Bettencourt, en 2010, autant raconter ce qui se passe dans le secret des tribunaux. Les petits et grands secrets. La folie des hommes.