39 534 euros d'amende pour avoir manifesté contre le CPE

Par

Fouad Harjane, militant de la CNT, a été condamné à dédommager la SNCF à hauteur de 40 000 euros. Son tort ? Avoir manifesté contre le CPE, en 2006, sur une voie de la gare de Metz. Ils étaient 800 ce jour-là. Lui seul a été condamné. Un cas emblématique qui relance le débat sur l'amnistie sociale. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jusqu’il y a peu, la lutte contre le CPE (Contrat première embauche) était un très bon souvenir pour Fouad Harjane. Une des rares luttes de sa vie de militant à avoir débouché sur une victoire – Dominique de Villepin et Jacques Chirac ayant dû renoncer, face à la mobilisation de la rue, à leur réforme.