Tapie fait de l’intox et réclame 1 milliard à l’Etat

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Face à la cascade de procédures judiciaires auxquelles Bernard Tapie doit faire face, on pourrait être enclin à penser que l’ex-homme d’affaires est en train de perdre définitivement la partie. Au plan civil, l'arbitrage qui lui avait octroyé 405 millions d’euros d’indemnités, dont 45 millions au titre du préjudice moral, a été annulé par un arrêt de la cour d’appel de Paris, en date du 17 février (lire Affaire Tapie : l’arbitrage frauduleux est annulé). Et l’enquête pénale, qui a été ouverte en septembre 2012 et arrivera à son terme dans le courant de l’année, a pris aussi une mauvaise tournure pour Bernard Tapie et cinq autres personnalités, mises en examen pour « escroquerie en bande organisée ». En bref, Bernard Tapie est presque à terre…