Une application lancée par le laboratoire Merck piste les médecins sur leur téléphone

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un concurrent du Vidal, la bible des médicaments qui trône sur le bureau des médecins. Le 11 mai dernier, Univadis lançait « Consult par Univadis », une application gratuite pour smartphones réservée aux professionnels de santé, prolongement de son site web d’information médicale. A priori, c’est une aubaine : qu’il soit dans son cabinet, en visite ou dans une chambre d’hôpital, le médecin n’a plus qu’à empoigner son téléphone mobile pour accéder à la description de toutes les maladies et de l’ensemble des médicaments. Le service est présenté aux praticiens comme un outil d’aide à la prescription incontournable « pour [leur] pratique quotidienne », alimenté par « des ressources médicales indépendantes ».