La CEDH condamne Moscou pour les violences faites aux femmes

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

STRASBOURG (Reuters) - Les femmes russes sont victimes de discriminations en raison de l’absence de protection juridique contre les violences domestiques, déclare mardi la Cour européenne des droits de l’homme, dans un arrêt favorable à l’une de ces victimes, harcelée et violentée par son ex-compagnon.