Le scandale Tapie tourne au fiasco judiciaire

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La 11e chambre du tribunal correctionnel de Paris, qui a jugé le scandale de l’arbitrage frauduleux de la célèbre affaire Tapie du 11 mars au 5 avril dernier, a rendu son jugement ce mardi 9 juillet. Et celui-ci a fortement surpris : contre toute attente, le tribunal a prononcé la relaxe pour tous les prévenus, dont Bernard Tapie et Stéphane Richard, l’actuel PDG d’Orange. Le tribunal a estimé qu’« aucun élément du dossier ne permet d’affirmer » que la sentence arbitrale de 2008, définitivement annulée au civil, « ait été surprise par la fraude ».