La lutte contre les incendies au regard de l'état des forêts

Par

L'activité humaine est à l'origine de 95 % des feux de forêt. Ils sont cette année d'autant plus violents que la biomasse s'est accumulée, depuis 2003, sans discontinuer, fournissant du carburant à l'incendie. Avec le réchauffement climatique, comment éviter que le feu ne ravage complètement la forêt ? La construction de centrales à bois est-elle une solution ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les flammes des incendies de Bormes-les-Mimosas, Artigues ou Biguglia fin juillet les ont échaudés. De mémoire de pompier, et même s’il est trop tôt pour faire un bilan chiffré du nombre d’hectares grillés, on n’avait pas vu d’incendie d’une telle ampleur et d’une telle intensité depuis 2003. Y a-t-il une augmentation du nombre de départs de feu ? Du nombre d’hectares brûlés ? Difficile à dire, tant les outils statistiques sont nombreux et parcellaires. La base Prométhée, qui recense les incendies depuis 1973, nous propose ce graphique.