Inflation : le gouvernement se félicite, les Français trinquent

L’OCDE a confirmé la baisse de 1,9 % des revenus réels en France au premier trimestre 2022, une baisse plus forte qu’en Allemagne, en Italie ou aux États-Unis. Et les choix politiques ne sont pas pour rien dans ce désastre.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Tout au long de la campagne de l’élection présidentielle, puis de celle des législatives et, enfin, en juillet, pendant le débat sur le « paquet pouvoir d’achat », le ministre de l’économie et des finances Bruno Le Maire n’a cessé de vanter l’inflation relativement plus faible en France que dans le reste des pays comparables.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal