A Marseille, l’aile gauche du PS et Jean-Luc Mélenchon amorcent leurs retrouvailles

Par

Ce week-end, Jean-Luc Mélenchon s’est placé comme le leader « naturel » de l’aile gauche du parti socialiste qui se réunissait, pour son université de rentrée, dans la cité phocéenne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cela faisait dix ans que Jean-Luc Mélenchon n’avait pas mis les pieds dans une réunion du PS. Quand il est arrivé, ce dimanche matin, pour intervenir à une table ronde à l’université de rentrée de l’aile gauche du parti, il a minimisé : « C’est un petit passage, c’est le symbole qui compte », a-t-il glissé, avant de filer rejoindre Emmanuel Maurel, le leader du courant « L’Union et l’Espoir », qui écrivait, à l’étage, son discours de clôture des trois jours de débats.