Affaire Bridey: le député se faisait rembourser deux fois ses notes de frais

Par et

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Coupes de champagne, huîtres, « king crabe », Saint-Jacques, homard… Mediapart avait déjà mis en lumière le goût de l’actuel député La République en marche (LREM) Jean-Jacques Bridey pour les bons repas payés par la Société d’économie mixte locale d’aménagement de Fresnes (Semaf), qu’il présidait lorsqu’il était maire PS de cette commune du Val-de-Marne – entre 2001 et 2017. On découvre aujourd’hui que plusieurs de ces copieux déjeuners et dîners lui ont été remboursés… deux fois.