Christophe Cassou, climatologue : « Ce rapport du GIEC, c'est une claque »

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Tous les commentaires

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Et avec sa prédation devenue hors contrôle comme le climat 

  Mais moi aussi avec mes 91 an j'ai vécu i 1947-1948-1949 comme agriculteur et me souviens des criquets qui dévoraient les récoltes,De l'incendie de la forêt Landaise et des températures de 40 a 50° il n'y avait plus d'eau dans les rivières !!! Sécheresse qui a duré 3 années Quand au changement climatique je n'y crois pas !!!   La pollution des hommes oui pour respirer ! Et le réchauffement un climatologue ma appris qu'il  était  du a l'effervescence des Volcans en  reprise en ce moment  notamment  sous les Mers Voila mon ,Point de Vue  Toutes les 18,6 années la Lune entame un nouveau cycle, avec une trajectoire modifiée. Sa force gravitationnelle a un impact puissant sur les eaux de notre planète. La Nasa craint que ce phénomène, combiné aux effets du réchauffement climatique, ne cause des inondations particulièrement importantes sur Terre. 

Ci-dessous Document de La Dépèche du  Midi du 14 Juillet 2021 qui me parait exact car nos anciens m’ont appris qu’il existe un changement climatique tous  les18ans et demi Venant du Fait que les Lunaisons  sont de 28 jours et les Mois de 30 Donc il faut ce temps pour rattraper et la il y a 13 Lunes noires en 2020  a ce moment La !!! Mauvais les 13 Lunes !!!!

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------C'est un document pour le moins inquiétant que vient de rendre la Nasa. Dans une étude réalisée en partenariat avec l'Université d'Hawai, l'agence fédérale que la Lune va voir son orbite "osciller" d'ici les années 2030. Ce phénomène, combiné au réchauffement climatique, est susceptible d'entraîner des inondations records partout dans le monde.

Cette étude, publiée le 21 juin dernier dans la revue Nature Climate Change, la Nasa revient sur ce changement d'orbite : un phénomène on ne peut plus naturel. "la Lune influence les marées, mais la puissance de l’attraction lunaire n’est pas la même d’une année à l’autre. L’oscillation de l’orbite de la lune va modifier légèrement sa position par rapport à la Terre selon un cycle régulier de 18,6 ans ", précise le site d'informations scientifiques Live Science.On le sait, la force gravitationnelle de la Lune a un impact pour le moins important sur les marées sur Terre : celui-ci diffère selon les phases de ce cycle lunaire : "Pendant la moitié de ce cycle, la lune inhibe les marées sur Terre, ce qui entraîne des marées hautes plus faibles et des marées basses plus fortes. Pendant l’autre moitié du cycle, les marées sont amplifiées, avec des marées hautes plus fortes et des marées basses plus faibles", détaille la Nasa. Les côtes du monde entier menacées Dans les années 2030, la Lune va entrer dans un cycle d'amplification des marées. Reste que sur cette seconde moitié de cycle, le réchauffement climatique va venir amplifier la force gravitationnelle de la Lune. "La combinaison de la force gravitationnelle de la Lune, de l’élévation du niveau de la mer et du changement climatique va entraîner des inondations sur les côtes du monde entier", affirme le chercheur Bill Nelson dans un communiqué visible sur le site de la Nasa.

Selon le site Live Science, "le changement climatique a déjà augmenté la fréquence

Il faudrait malheureusement une révolution.

Ni le Giec ni les politiques ne veulent parler de la triste réalité du changement climatique, démontrée par la physique. en thermodynamique on peut assimiler la terre à un systeme quasi fermé , les échanges avec l'univers étant faibles . Or dans un systeme fermé les réactions sont irréversibles. Quelque soit la cause du réchauffement constaté, aucune mesure ne peut donc la freiner. C'est la terre seule qui décidera quand et à quel niveau le réchauffement s'arrêtera. Mais il est quand même bon de prendre les mesures nécéssaires pour ne pas polluer la terre afin de protéger le futur lointain  . Ne pas dégrader notre environnement devrait être le souci premier de tous les états en prenant des lois et reglements pour interdire toute action sur les biens communs mais en sachant que cela n'aura aucune influence sur le réchauffement que seule la terre maitrisera. l'humain toujours prométhéen se croit plus fort que le boeuf terre ;il finira comme la grenouille. 

Quelle que soit l'Origine des catastrophes dites Naturelles OU induites par H pr HÔ, la vague de Chaud et de froid va nous submerger.

Nous sô d'accord au moins sur ce point.

Le flux Actuel de 30 Millions de personnes déplacées risque de se porter à 300 dans ds une décennie !

C' déjà un bon départ de nous réunir tongue-out

afin d'anticiper un "VRAI KO Général "quoi qu'il en COÛTE.

Connaissant bien les Aisées Loustic, je suis persuadé qu'ils/elles sont capables d'aller jusqu'au bout de la mèche par Avarisme, en étant sûr.e.s de s'en sortir car ils/elles ont déjà préparé leur p'tit nid douillet sous terre sealed

Jeu Concours : l'aisé.e qui résistera le plus longtemps, à vos Mark money-mouth ?

Vieux con, c’est toi qui a écrit cet article ?

Merci ! vieux je suis con aussi puisque tu le dis haut et fort Mais je suis mieux éduqué que toi On ma appris a considérer la sagesse et le respect d'autrui Je n'ai pas eu la chance d'être instruit comme toi ,mon instituteur communal le 13 Mai 1943 est parti dans les bois pour fuir le régime nazi et moi sans diplôme je suis devenu petit paysan avec mes parents sur 3 ha de terre dans une misère atroce sans Sécu ,pour pouvoir ce soigner On avait pour mission de partager un peu de nourriture gratuite pour les citadins qui étaient soumis en ville a des tickets de rationnement "La guerre" Voila qui je suis !!! je respecte toujours ceux qui savent et l'article que tu cites n'est pas le Mien !!! Mais a 91 ans je me sers de mon ordi et de Médiapart lequel devrait faire le ménage de provocateurs évolués Comme toi  !!!! S V P !!! sans rancune

Bonjour papy.

Il y a 50 ans sortait le rapport Meadows.

C'était l'occasion de mettre votre logiciel à jour.

Loupé. 

Tant pis.

Il faudrait comptabiliser les millards qui vont dans les poches des escrocs au lieu d’aller à l’écologie nous serions étonnés des millards distribués pour rien 

Je ne suis pas un habitué de A l'air libre, mais ce soir Oui.

Merci aux intervenants pour un débat très éclairant.

Et, pour ce qui concerne l'animatrice, sa conduite du débat, je n'ai qu'une parole :

ça, c'est du journalisme !

Merci de remonter le moral !

  • Nouveau
  • 09/09/2021 20:32
  • Par

Tout va très bien madame la marquise. Ce matin grande marée par beau temps à Paimpol (coeff 102; hauteur 10.94 m): on est au ras du quai. Combien de temps encore?

img-2670

50 ans

Optimiste. Mais c'est vrai qu'avec des pontons flottants ça devrait tenir encore un moment.

Oui, mais le meilleur c'est quand elle est basse!!!

Coquilles, araignées, homards, palourdes, etc. Pourvue que ça dure...

Certes, mais pour la même marée, un jour de tempête du Nord et après quelques jours de pluie, on est sur le quai.

  • Nouveau
  • 09/09/2021 21:26
  • Par

Une claque pour qui? Seuls 10% des français comme moi s'intéressent à l'urgence climatique. La grande majorité souhaite la fin de l'humanité. J'ai plus de peine pour les espèces animales qui disparaissent et mon petit-fils qui sans doute va vivre l'enfer dans quelques décennies.

Depuis le dernier à l'air libre ou vous interviewez n importe quoi ou vous cherchez les plus fous des anti pass.

Je suis vacciné de votre émission et bientôt de mon abonnement 

  • Nouveau
  • 09/09/2021 22:02
  • Par

Rien de vraiment nouveau dans ce qui est dit, que nous ne sachions déjà. Mais de plus en plus de gravité dans le ton, de doute par rapport à l'inaction de nos gouvernements, de désarroi aussi. Celui de C. Cassou est particulièrement frappant.

J'espère que face à ce désarroi, les candidats écolos seront plus que convaincants demain soir.

J’espère qu’ils mettront un peu plus de conviction et de tripes que lors du dernier "debat" télévisé où ils apparus tellement ternes derrière leur pupitre à répondre à un grand jury qui leur posait des questions à la con.Faudrait qu’ils renversent un peu la table mais je doute qu’ils en soient capables.

C'était trop demandé évidemment. 

Merci, 100% d’accord avec vous 

en étant plus misanthrope, l’Humain ne mérite pas la faune et la flore qui l’entoure 

La pandémie n'esssaie pas de nous faire comprendre quelque chose, ça n'a rigoureusement aucun sens.

Pour ce qui concerne la démographie, la fécondité est en baisse dans tous les pays du monde, il semblerait donc que certaines personnes ont déjà commencé à agir sur cette question :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_taux_de_f%C3%A9condit%C3%A9#Historique_du_taux_de_f%C3%A9condit%C3%A9_par_pays

Pour information j'ai alerté la modération pour votre commentaire. Souhaiter la disparition de l'humanité c'est 7 milliards de fois plus grave qu'un appel au meurtre :)

On verra ce qu'ils vont dire.

pfuuuu..... sans dec ?

Il ne s'agit pas de nier l'impact de la démographie mais de la comprendre. L'argument malthusien a le vent en poupe car il permet de mettre en cause "ceux qui polluent le moins". Il suffit de comparer les émissions d'un "possesseur de yacht long" et de les comparer avec celles des plus pauvres pour se convaincre de l'inutilité de l'argument. Le lien entre promiscuité et démographie n'est plus à démontrer. Permettre au gens de vivre dignement, c'est aussi leur permettre d'avoir accès (de nouveau) à la contraception, à une reproduction sinon contrôlée du moins raisonnée. Quand les Français comprendront que la politique de natalité de notre pays est une exception à la règle (pour des raisons purement économiques, soi-disant car le "vieillissement de la population" est une tare, ce qui donne une bonne idée de la trame réflexive) et que la plupart des humains subissent des politiques inverses, il y a fort à parier qu'ils cesseront de penser la démographie de manière aussi manichéenne. Les pays à plus forte démographie n'ont en général pas accès à la procréation médicalement assistée. Ils ont aussi souvent les frontières les plus poreuses dans le sens de l'arrivée de nouvelles familles, étonnant, non?

Sans déc, oui.

Je suis toujours atterré par le fait que certains énoncent que la disparition de l'humanité est bonne pour la planète sans recevoir de contradiction à la hauteur de l'horreur qu'ils préconisent (un génocide c'est un enfantillage, à côté).

Et si vous pensez qu'il y a trop d'humains, n'hésitez surtout pas à vous suicider.

Soit ce sont des climato-négationnistes, soit ce sont des vieux égoïstes qui savent de toute façon leur temps compté : Tous deux préfèrent que les habitudes ne changent pas.
Soit ce sont de vrais désespérés, mais ils sont beaucoup plus rares.

Pour un exemple à petite échelle des capacités de nuisance du productivisme actuel, voir les algues vertes dans la baie de Saint-Brieuc...

("envoyé spécial" de ce soir, première partie)

regardé aussi : c'est déprimant !

ils continuent à utiliser de l'azote et intoxique tous les villages côtiers.

En ciblant depuis 20 ans le climat  comme le pb n°1 que notre système économique fait courir à la planète, ONG et scientifiques GIEC en tête, qui ont été financés pour cela, ont permis à ce système d'élaborer des réponses : éoliennes et voitures électriques, pour faire court. Les invités voient le piège qui est en train de se refermer, mais trop tard, le petit bout de la lorgnette par lequel ils ont pris l'écologie a pris une telle importance qu'ils sont dans l'incapacité de rectifier le tir sans passer pour des climato-sceptiques... 

+++++

  • Nouveau
  • 10/09/2021 01:57
  • Par

C'est bien vrai ça, avec un ami comme Macron, plus besoin d'ennemis ...

  • Nouveau
  • 10/09/2021 05:03
  • Par

Ne faudrait-il pas non seulement supprimer les aides aux énergies fossiles, mais aussi exiger la taxation de tous les carburants avions bateaux camions  : le transport à bas coût de marchandises est aberration.

https://start.lesechos.fr/societe/culture-tendances/5-chiffres-incroyables-sur-le-commerce-maritime-1179685

2) La hausse démographique : passer de 1,5 milliards à 8 milliards de consommateurs en 120 ans, puis accueillir les grandes migrations n'est pas viable: Ne faudrait-il pas  réguler la population mondiale ?  En réduire les aides d'États dès le deuxième enfant , les supprimant au troisième. Plaider pour que tous les hommes et toutes les femmes du monde aient droit à la contraception, au lieu de se battre pour la PMA. Tout un monde à débattre, tout un monde hédoniste et consumériste à revoir . 

Diminuer la population nécessite de mettre fin au système de santé universel et de retraite par répartition: sans doute faudra t il augmenter l'age de la retraite et qui sait peut être aller jusqu'à organiser le grand voyage de nos anciens de manière...organisée...

Pas un très beau programme: mieux vaut laisser la nature faire, ce sera plus moche, plus aveugle, plus injuste mais plus éthique aussi (peut etre)

Strictement le contraire !

assurer la transition démographique et la limitation des naissances se fait par :

- l'education des femmes afin qu'elles maitrisent leurs fecondité par la connaissance mais aussi par une meilleure place dans leur société.

- l'assurance que les vieux auront une retraite sereine , sinon ils font des mômes pour les soutenir dans leurs vieux jours.

- un systeme de santé qui assure une faible mortalité a la naissance, du coup l'enfant devient important et n'est plus un pari risqué sur l'avenir.

Tout ça n'est pas de l'ideologie , mais de la constatation empirique  et historique

PFff à chaque fois c'est un claque: moi ce qui me mettrait une claque c'est que ce rapport change quelque chose...

https://www.philomag.com/livres/comment-la-terre-sest-tue-pour-une-ecologie-des-sens-0

David Abram

La planète se réchauffe, je ne nie pas cela. C'est l'excès qui m'agace et les mensonges ainsi que la politique de la peur. Le doute est l’apanage des gens intelligents, les autres n’ont que des certitudes. Cela fait + de 40 années que j’entends que les mers et les Océans vont monter de plusieurs mètres. Le vieux port à Marseille en est toujours au même point, et donc il n’a pas été nécessaire de surélever le port. Mais la question est : « comment font certains pour gober tous ces mensonges et exagérations ». L'écologie n'est utile en France que pour Bercy afin de taxer les citoyens pour combler les déficits. Rappel le climat Change c'est un fait et plusieurs paramètres sont à prendre en compte dont, la bétonisation des villes, le tourisme à l'excès et les paramètres de MILANKOVIC Cliquez pour écouter= https://www.youtube.com/watch?v=FTzmqjDNMmM

Vous parlez de mensonges et exagérations.

Or relier les paramètres de Milankovic au réchauffement actuel est un pur mensonge.

Vous croyez que les climatologues du Giec ont besoin d'une vidéo de "c'est pas sorcier" pour maîtriser leur domaine?

1) vous connaissez l'inclinaison de l'axe et ses variations actuelles? Non? Alors je vous explique: on parle de cycle de plus de 40000 ans: en fait l'axe n'a pas beaucoup bougé depuis un siècle. C'est clair?

2) pour l'excentricité, on est sur des cycles d'à peu près de 100000 ans.

3) pour la précession, c'est 23000 ans.

Toutes ces infos sont dispos dans la vidéo que vous mettez en lien. Vous ne pouviez les ignorer. Votre histoire de "doute" ne tient pas une seconde.

Vous êtes donc un menteur et je le dis sans exagérer. Il semble que le déni climatique ne soit pas encore pénalement répréhensible. Profitez-en donc encore un peu, si cela ne vous empêche pas de dormir.

selon un article (mars 21) repris par Courrier International, les 10% les plus riches seraient responsables de 46% de la hausse totale des émissions de gaz à effet de serre (et les 50% les plus pauvres : 5%)

conclusion?

et ces 10% seraient ceux dont les revenus annuels, pas mensuels, dépassent 31000€ !

On pourrait donc déjà plafonner à ce chiffre tous les revenus.

Mais il faudra faire encore plus, car ce qu'on vise c'est la baisse, et pas seulement moins de hausse.

si 50% de la population ne contribue qu'à 5%, ce ne sont pas les pauvres qui sont en cause mais comme le disait le titre d'un livre d'Hervé Kempf, les riches qui détruisent la planète (2007)

le "riche" d'après le doc publié par le financial times ici commence à environ 2800€ net/mois

moins de 200 millions de personnes selon des données de la banque mondiale en terme de population active

on voit la difficulté à se mettre à niveau

Il faudrait que les pauvres se calment vu leur nombre.

Sur le sujet: l'ère de l'Antrhopie

http://neotopia2017.blogspot.com/2021/08/lere-de-lanthropie.html

  • Nouveau
  • 10/09/2021 11:30
  • Par

Une claque...

Mais justement, les têtes à claques encaissent mieux que Tyson.

Le "déni" climatique tient encore la rampe. Il faut plus que le rapport Meadows pour impulser les bonnes politiques: cela est prouvé historiquement.

Bonjour,

Petit message pour vous - l'équipe Médiapart - adresser un GRAND merci d'avoir sous-titré l'intégralité de l'émission. Il me semble que c'est une nouveauté :)

Adrien, sourd et frustré quant à l'accessibilité des médias en général 

Une parmi les clés du changement climatique, c'est le secteur agricole largement impliqué dans les questions d'énergie fossiles. Par le matériel bien sur, par les engrais qui en sont issus et les traitements, par les semences sélectionnées en vue du rendement maximum avec ces outils là, mais aussi par la recherche orientée vers ces mêmes objectifs.
Ces chercheurs invités parlent de "biodiversité", bien sur, et vous pensez nature, mais la biodiversité, ça se cultive aussi !
La recherche a été orientée vers une merveille de la connaissance qu'est la génétique. Un souci est envisagé de façon prévalente avec une réponse génétique et les chercheurs sont devenus les rois du bricolage du noyau. (c'est un peu étroit)
La plante est envisagée comme un individu que l'homme cherche à maîtriser et par des réponses binaires. Sous la terre, dans le sol, ce qu'on ne voit pas, c'est un génome!
Or la plante envisagée, non comme individu, mais dans son écosystème, fabrique un sol vivant, qui nécessite une culture avec peu d'énergie fossile, qui stocke le C (glomaline par ex) structure le sol, protège des agresseurs, protège ceux qui la mangent  (Ah bon ?) tout un système vertueux qui pense le vivant organique dans ses interactions, complexes avec le minéral, les autres végétaux, animaux, microbes, qui pense le vivant de ceux qui la cultive dans leur interrelations à maints niveaux

Du vivant des sols, personne n'en parle parce qu'on le connaît si peu, même pas de nom. Pourtant notre planète s'appelle la Terre ! Et voilà, ce n'est pas qu'un minéral, elle est vivante, et c'est de cette vie que dépend indiscutablement le climat, il s'est formé, a changé en interaction avec le vivant au cours des millénaires. Un de ses mécanismes majeur est la SYMBIOSE. Le changement climatique c'est jamais seul.
Bon, ma "sieste" est finie et le jardin m'attend

La planète se réchauffe, je ne nie pas cela. C'est l'excès qui m'agace et les mensonges ainsi que la politique de la peur. Le doute est l’apanage des gens intelligents, les autres n’ont que des certitudes. Cela fait + de 40 années que j’entends que les mers et les Océans vont monter de plusieurs mètres. Le vieux port à Marseille en est toujours au même point, et donc il n’a pas été nécessaire de surélever le port. Mais la question est : « comment font certains pour gober tous ces mensonges et exagérations ». L'écologie n'est utile en France que pour Bercy afin de taxer les citoyens pour combler les déficits. Rappel le climat Change c'est un fait et plusieurs paramètres sont à prendre en compte dont, la bétonisation des villes, le tourisme à l'excès et les paramètres de MILANKOVIC Cliquez pour écouter= https://www.youtube.com/watch?v=FTzmqjDNMmM

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Au cas où:

Vous parlez de mensonges et exagérations.

Or relier les paramètres de Milankovic au réchauffement actuel est un pur mensonge.

Vous croyez que les climatologues du Giec ont besoin d'une vidéo de "c'est pas sorcier" pour maîtriser leur domaine?

1) vous connaissez l'inclinaison de l'axe et ses variations actuelles? Non? Alors je vous explique: on parle de cycle de plus de 40000 ans: en fait l'axe n'a pas beaucoup bougé depuis un siècle. C'est clair?

2) pour l'excentricité, on est sur des cycles d'à peu près de 100000 ans.

3) pour la précession, c'est 23000 ans.

Toutes ces infos sont dispos dans la vidéo que vous mettez en lien. Vous ne pouviez les ignorer. Votre histoire de "doute" ne tient pas une seconde.

Vous êtes donc un menteur et je le dis sans exagérer. Il semble que le déni climatique ne soit pas encore pénalement répréhensible. Profitez-en donc encore un peu, si cela ne vous empêche pas de dormir.

 La triste réalité française depuis 1970 dont les partis politiques sont les 1er responsables=
-La chute de l'agriculture française et ce n’est pas fini (France2 12 janvier 2018),
« Historiquement, la France était la grande puissance agricole européenne [...], aujourd'hui elle a rétrogradé en 5e place ». cliquez pour écouter la suite : https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/video-l-angle-eco-la-chute-de-l-agriculture-francaise_2548377.html et sur Facebook = https://www.facebook.com/france2/videos/10156996423347598/UzpfSTk1NzUwOTQ3NTk3OlZLOjEwMTU2OTk2NDIzMzQ3NTk4/
- « L’abandon de notre industrie se poursuit avec un cynisme inqualifiable » cliquez pour lire la suite= https://www.entreprendre.fr/labandon-de-notre-industrie-se-poursuit-avec-un-cynisme-inqualifiable/
- Enquête sur Livre de Vincent Jauvert journaliste « Les voraces » de la République - C à Vous - 16/01/2020 cliquez pour écouter la suite : https://www.youtube.com/watch?v=cO4KBsQl_2Y&feature=youtu.be&fbclid=IwAR0tz05IXwIfVGojetRxhp-TfiUHI4oH_ofGS7npXxL91-eBxVpe8J9Nl5U

La réponse des élus devrait passer par la valorisation de solutions basées sur l’innovation et l’investissement, les économies de gestions à réaliser et non, par le traditionnel ‘nouvelles taxes’ et arrosages de subventions fiscales, et non par le développement de la peur. Pour les dirigeants d’un pays le temps long doit primer sur les solutions de court terme”

Ci joint un point de vue sur les canicules que m’envoie une amie :
Qu’en pensez-vous ??? = > Pour se faire une idée, Je pense toutefois que la polution actuelle n' est pas innocente .  GV =
bonjour
j'en suis intimement convaincu, il faut parfois se retourner vers le passé, afin d'éviter d’être trop manipulé par toute sorte de prophètes surtout médiatiques. > À ma connaissance il n'y avait pas de moteurs à explosion avant 1856 ! Donc pas de voitures - d'avions - de porte-conteneurs pas d'industries ou chauffages utilisant le fuel lourd etc... Et pourtant il y a eu des canicules pires que celle de 2019 ! ! ! Pourquoi ? 

> "That is the question" !

>  Lisez ci-dessous et vous serez peut-être surpris comme je l'ai été !

La canicule juin 2019... et LES AUTRES !!!! 

Pour info...Voilà ce que l'on pouvait lire dans un journal anglais, le Ampshire Advertiser from Southampton, le 17 juillet…1852 !
Vous pouvez trouver le fac-similé sur internet. 

En 1132 en Alsace les sources se tarirent et les ruisseaux s’asséchèrent. Le Rhin pouvait être traversé à pied.

En 1152 la chaleur était si intense que l’on pouvait faire cuire des œufs dans le sable.

En 1160, à la bataille de Bela (en Hongrie), un grand nombre de soldats moururent en raison de la chaleur excessive.

En 1276 et 1277, en France, la récolte d’avoine et de seigle fut totalement détruite par la chaleur.

En 1303 et 1304 la Seine, la Loire, le Rhin et le Danube pouvaient être traversés à pied.

En 1393 et 1394 un grand nombre d’animaux tombèrent morts et les récoltes anéanties en raison de la chaleur.

En 1440 la chaleur fut excessive. En 1538, 1539, 1540 et 1541 les rivières européennes étaient littéralement asséchées.

En 1556 il y eut une sécheresse généralisée dans toute l’Europe.

En 1615 et 1616 la canicule s’abattit sur la France, l’Italie et les Pays-Bas.

En 1646 il y eut en Europe 56 jours consécutifs de grandes chaleurs. En 1676 des canicules à nouveau.

Les mêmes évènements se reproduisirent au XVIIIe siècle.

En 1718 il n’y eut aucune pluie entre les mois d’avril et octobre.

Les récoltes furent brûlées, les rivières asséchées et les théâtres fermés à Paris par ordre du Préfet de police en raison des températures excessives.

Le thermomètre enregistra 36 degrés Réaumur (45 degrés C) à Paris. Dans les jardins de la banlieue arrosés les arbres fruitiers fleurirent deux fois pendant la saison.

En 1723 et 1724 les températures étaient extrêmes.

En 1746 l’été fut particulièrement chaud et sec et les récoltes furent littéralement calcinées.

Pendant plusieurs mois il n’y eut aucune pluie. En 1748, 1754, 1760, 1767, 1778 et 1788 les chaleurs d’été furent excessives

En 1811, l’année de la comète, l’été fut très chaud et le vin très bon y compris à Suresnes.

En 1818 les théâtres parisiens restèrent fermés pendant un mois en raison des chaleurs excessives, la chaleur avait atteint 35 degrés C.

En 1830, alors que des combats avaient lieu, le thermomètre afficha des températures de 36 degrés C les 27, 28 et 29 juillet.

En 1832, lors de l’insurrection du 6 juin, le thermomètre releva une température de 35 degrés.

En 1835 la Seine était presque à sec. En 1850, au mois de juin, au cours de la seconde épidémie de choléra de l’année le thermomètre afficha 34 degrés".

Il s'agit bien d'un extrait de journal de 1852 et non pas de je ne sais quel site complotiste.

L'interview de l'historien Emmanuel Le Roy Ladurie, parue dans Libération lors de la canicule de 2003, (et rediffusé en août 2018) au sujet de celle de 1718 qui aurait fait 700 000 morts !

Libération précise que son livre "Histoire du climat depuis l'an mil" (Flammarion 1967) reste la référence en la matière, ce qui est plutôt un bon point de la part de ce journal qui ne porte pas vraiment les climato-réalistes dans son cœur...

Édité en 1967, à une époque où on ne parlait pas encore de réchauffement climatique, l'éminent auteur de ce livre ne peut pas être accusé de vouloir prendre le contre-pied de la tendance d'aujourd'hui. Vous pouvez le trouver sur internet pour 9 €. A ce prix-là, il ne faut pas se priver de s'instruire.

Libération, serait donc devenu complice des climato-réalistes, ceux qui osent rappeler l'importance des cycles naturels sans accuser uniquement le CO2, gaz à effet de serre partiellement d'origine anthropique ?

Ceux qui font remarquer qu'à une époque où il n'y avait pas encore le moindre soupçon de début de révolution industrielle (Avec son CO2, gaz vital, que l'on nous présente pourtant comme un polluant),

Il y avait déjà eu de très nombreuses vagues de chaleurs extrêmes ainsi que des sècheresses catastrophiques, entrainant des centaines de milliers de morts...

Je ne comprends plus rien au sujet de la relation CO2/températures qu'on nous assène pourtant comme étant un dogme indiscutable, et vous ?

C'est vrai que nous vivons une très forte et inhabituelle canicule, mais à l'évidence il n'y a rien de nouveau sous le soleil ! 

PS : amusez-vous à taper "sècheresse 1718" sur Google et vous en saurez beaucoup plus. A moins que vous ne vouliez rester sur la certitude que la canicule actuelle est un phénomène exceptionnel qui n'a encore jamais eu d'antécédents, car provoqué par l'activité humaine...... Serions-nous encore victimes d'enfumage... ? »

Ma conclusion=  La planète se réchauffe, je ne nie pas cela. C'est l'excès qui m'agace et les mensonges ainsi que la politique de la peur. Le doute est l’apanage des gens intelligents, les autres n’ont que des certitudes. Cela fait + de 40 années que j’entends que les mers et les Océans vont monter de plusieurs mètres. Le vieux port à Marseille en est toujours au même point, et donc il n’a pas été nécessaire de surélever le port. Mais la question est : « comment font certains pour gober tous ces mensonges et exagérations ». L'écologie n'est utile en France que pour Bercy afin de taxer les citoyens pour combler les déficits. Rappel le climat Change c'est un fait et plusieurs paramètres sont à prendre en compte dont, la bétonisation des villes, le tourisme à l'excès et les paramètres de MILANKOVIC Cliquez pour écouter= https://www.youtube.com/watch?v=FTzmqjDNMmM

Vous on sent que vous avez du mal avec la science et l'histoire.

Premier exercice que je vous propose: serez-vous capable d'expliquer avec vos mots ce qu'on appelle effet de serre? (vous avez un jardin, une serre peut-être?).

Ensuite, je ne saurais trop vous conseiller de vous montrer curieux et de lire ou bien de regarder un minimum de vidéos en lien avec le climat.

Tiens un lien avec la Marianne: c'est .gouv.fr, je ne peux faire plus officiel comme source:

https://www.notre-environnement.gouv.fr/themes/climat/article/comprendre-le-changement-climatique

Commencez donc par ça. Vous savez cliquer sur les liens hypertextes? Il y en aura à foison sur ce site gouvernemental. Bonne pérégrination à vous.

Je vous propose ensuite une vidéo moins gouvernementale qui aiguisera je crois votre réflexion. Ça dure 2h20, mais ça pourrait vous être utile: https://www.youtube.com/watch?v=9X4bV9fYkfs

Surtout c'est très récent.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous