Les carnets noirs du patron des RG, un genre dépassé?

Par
La publication des carnets de l'ancien directeur des Renseignements généraux, Yves Bertrand, dans Le Point, jeudi 9 octobre, fait sensation. S'y croisent des ragots, des rumeurs et des renseignements, sur l'argent ou la vie sexuelle de personnalités politiques. Les derniers éléments sont datés de 2003. Une situation impossible aujourd'hui?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce sont vingt-trois carnets à spirale dans lesquels l'ancien «patron» des RG, Yves Bertrand, notait tout. Un long article du Point détaille le contenu de ces documents, qui courent de mai 1998 à novembre 2003. Dans ces morceaux choisis, on trouve des notations éparses, souvent des ragots de bas étage, des renseignements sur la vie sexuelle d'hommes politiques, des rumeurs de versements d'argent à des candidats à la présidence de la République...