Quand des universitaires protègent un plagiaire

Par

Sujet tabou dans les universités françaises, les plagiats de thèse sont souvent étouffés. Dans ce cas précis, condamné en juin 2010 par la Cour de cassation, le plagiaire a été l'invité de plusieurs colloques afin de conforter son assise. Plusieurs universitaires ont même tenté de convaincre la plagiée de ne pas porter plainte.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En France, le plagiat de thèse par des universitaires demeure un tabou que les universités s'empr