Agrocarburants: le cadeau de 54 millions d’euros au président de la FNSEA

Par

Le groupe agro-alimentaire Sofiprotéol devrait être le premier bénéficiaire du renouvellement des agréments d’agrocarburants tout juste annoncé par le gouvernement. Numéro un français du biodiesel, il est présidé par Xavier Beulin, par ailleurs président de la FNSEA. La Cour des comptes a pourtant déjà critiqué la rente financière dont bénéficie sa société, en véritable championne des niches fiscales.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’annonce est passée inaperçue, glissée en fin de discours de clôture de la Conférence environnementale, mi-septembre (voir ici et encore ici) : le gouvernement vient de décider de renouveler les agréments des agrocarburants jusqu’à fin décembre 2015. Par ce système mis en place à partir de 2004, les producteurs d’éthanol et de biodiesel reçoivent des quotas de production de carburants pour lesquels ils sont exonérés d’une partie de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TIC). En 2012 et 2013, cette réduction fiscale s’élève à 8 € par hectolitre.