La direction du PS valide sa «boîte à outils» pour 2012, les autres pensent aux primaires

Par
Ambiance feutrée et fleurets mouchetés au troisième sous-sol de l'Assemblée nationale, où le conseil national du PS a adopté mardi 9 novembre son texte sur l'égalité réelle. L'unité de façade s'efface peu à peu.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ambiance feutrée et fleurets mouchetés, au conseil national du PS, au moment pour le parti de lancer sa convention sur l'égalité réelle. Si l'ambition du texte a été préservée, les postures ne s'en sont pas moins aiguisées, dans un climat un poil tristoune. C'est l'eurodéputé Stéphane Le Foll qui a réveillé l'ambiance. A 20h15, le lieutenant de François Hollande s'est précipité vers les journalistes pour annoncer le résultat des votes: 59 votes pour, 12 abstentions. Et de souligner la faible participation (le conseil national compte plus de 300 membres, 150 étaient présents à l'ouverture des débats à 17h30), signe selon lui de l'enthousiasme tout relatif qui accueille le texte présenté par le porte-parole Benoît Hamon.