«Biden doit beaucoup aux mouvements progressistes»

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Une belle (élection) volée pour Donald ! 

Vous vous fatiguez pour rien. TRUMP a gagné un véritable raz de marée. Laissez dire...

Ben nous allons voir

Volée mdr 

Les trumpo-complotistes ont la vie dure, prêts à déballer n'importe quelle fake news, et plus c'est gros, plus ça passe ! Même des gens soi disant "de gauche" s'y mettent, comme la dénommée Brigitte Pascall qui a passé ses journées à inonder les réseaux sociaux de couplets et de fausses infos propagées par le clan pro-Trump sur la prétendue mégafraude des démocrates...

Biden n'est pas pourtant pas ma tasse de thé et je ne me fais aucune illusion à son sujet mais il faut en finir avec toutes ces conneries permises par les réseaux "sociaux".

Vous avez 12 ans ? Une bafouille aussi peu construite peut nous le faire croire !!!

Et en tant que homme d'honneur il accepte sa défaite avec un courage, un fair play, une élégance dignes d'un vrai chef d'état. C'est même à ça qu'on les reconnait.

 

Vous rappelez vous, même si ce n'est que en apprenant l'Histoire de France et, d'ailleurs, les raz de marées provoqués par Hitler, Mussolini ? Et ceux là provoqués par "le petit père des peuples" ? Et ce si sympathique Mao ...il en a fait déplacer des foules lui aussi !!! Ceci pour vous dire que nous ne sommes pas en maternelle !!!

Ce constat est exact ,les Sanders,AOC et le groupe très à gauche de jeunes ont voulu en priorité se débarrasser de Trump ,mais ils ont promis à Biden de ne pas lui lâcher la bride concernant leurs projets

Aussi comme les républicains sortent majoritaires et renforcés au sénateur ont gagné 10 places à la chambre,Biden ne sera pas à la  fete

Bien sûr, tous les dirigeants du monde font partie de l'état profond, sauf Trump, Poutine, Xi Jinping Bolsonaro et Modi. On se demande d'ailleurs ce qu'il en reste, de cet état profond, quand on enlève ceux-là...

Est-ce que les enfants de 12 ans seraient moins crédible qu’un mouton docile comme toi ?

Vous avez 12 ans ? Une bafouille aussi peu construite peut nous le faire croire !!!

en même temps c'est déja au moins quatre fois plus que l'age mental de Trump

Ah monsieur, il faut consulter. Indépendant ne veut pas dire d’extrême-droite. Cela signifie qu’aucun intérêt extérieur n’influence ce qu’écrivent les journalistes. Sinon, oui, désabonnez-vous (mais je suis bien abonné au « Figaro », moi).

Par contre l’allusion à l’état profond est bien lié aux sphères complotistes d’extrême droite 

https://www.conspiracywatch.info/etat-profond?gclid=EAIaIQobChMI5e3spI347AIVxuN3Ch2IeAJLEAAYASAAEgIXovD_BwE

vous pouvez préciser "démocratie" ? Parce que de nos jours c'est devenu un mot très ambiguë .

L'avenir nous en dira plus, laissons le déjà prendre possession de son siège de Président❗

  • Nouveau
  • 09/11/2020 19:31
  • Par

Biden, le catholique qui va à la messe chaque dimanche et qui n'a pas caché sa foi durant toute la campagne électorale, entrerait-il en sainteté dans l'antre de la gauche radicale ? laughing

Vive donc la gauche radicale progressiste ! 

Bonne soirée 

La maison Blanche vaut bien un office.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Salut Saccadi, 

Et vous revoilà avec votre religiosité.

Oui, c'est mon côté taquin et provocateur, dans un espace assez hostile au christianisme (certains fils d'articles sont éloquents et instructifs à ce sujet) avec cette assimilation réductrice entre la bourgeoisie et le milieu catholique, mais présentant paradoxalement une certaine compassion pour l'islam, et parfois une complaisance vis-à-vis de l'islamisme, du fait que la majorité des Français musulmans appartiennent aux classes défavorisées et pauvres. La manifestation contre l'islamophobie a été un révélateur clair de cette tendance. Ce site est résolument promoteur de la grande supercherie du concept d'islamophobie, par ailleurs insultante vis-à-vis de la majorité des Français qui n'ont en réalité pas la moindre haine à l'égard de leurs compatriotes musulmans.

Mediapart fait donc une grave erreur de jugement par pure idéologie politique sur une question devenue ultra-sensible pour la majorité des Français. La morale de ce média sur cette question est en réalité une contre-morale réactionnaire et intolérante. Elle tend à inverser les normes et les valeurs et à jeter l'opprobre sur tous ceux qui refusent et critiquent cette contre-morale. Les Français n'en sont pas dupes dans leur grande majorité. Et j'ai l'humilité de croire que l'avis majoritaire est généralement plus sage que l'avis d'un individu isolé, aussi brillant soit-il, ou encore d'une minorité radicale...

Cela dit, rien n'est mieux que la contradiction pour stimuler l'interrogation et la remise en cause de ses propres certitudes, d'où l'intérêt de se confronter à l'adversité plutôt que de chercher lâchement la confirmation de ses propres opinions au contact de clones, ce qui est tout sauf intéressant et instructif...

À part cela, je suis d'accord avec vous pour l'avoir déjà exprimé à ma manière.

Trump est capable de tout, pourvu que ça lui rapporte sur le plan électoral. C'est à cela que l'on reconnaît principalement un vrai démagogue. Je n'aime pas du tout le qualificatif "populiste" car je le trouve extrêmement méprisant et réducteur.

Enfin, Il n'est pas plus croyant que vous n'êtes probablement musulman ...wink

Trump nous a rappelé d'une certaine façon que les États-Unis sont plutôt les États-Désunis, conformément à la construction de cette nation dans le sang, à une époque où la globalisation creuse cette division originelle.

Bonne soirée ou nuit. 

Contrairement à Trump, c'est un vrai et sincère catholique. Bref, il est exactement l'opposé de Trump.

En revanche, selon la doctrine extrémiste de gauche de ce site (tout aussi dangereuse que la doctrine extrémiste de droite, comme l'histoire du siècle précédent le montre clairement, ce que beaucoup d'abonnés n'ont toujours pas compris., hormis les 5 à 10 % les plus clairvoyants d'entre eux... ), Biden reste un vil capitaliste à abattre !

Bonne journée. 

J'espère qu' "on s'en tape, même" en étant " à gauche toute" que ce type aille à la messe, la gauche n'interdit pas le droit de culte ?

Puis...je m'interroge...vous avez quel âge pour ne pas savoir que " les chrétiens de gauche" ça existe !!!A mon époque de prêtres ouvriers, (de gauche) le culte catholique accueillait une majorité de "gauchistes" chrétiens catholiques pratiquants, soit... pas dans nos beaux quartiers "mi bourges/mi aristo" ceux là on les trouvait davantage dans les secteurs où la messe était dite en latin par des prêtres intégristes.

Réveillez vous promptement vous avez du temps à rattraper... La culture "ça fait pas mal"...

"le vote des évangélistes" les évangélistes je croyais connaitre... je savais qu'ils ont brisé les croyances, les rituels, et bien d'autres "choses" encore au près des populations indigènes, des tsiganes, gitans ...c'est effrayant !!! Aux Etats unis quand on entend les évangélistes complètement endoctrinés par cette secte commerciale, au point d'en perdre tout bon sens, ce que j'ai vu et entendu lors de la campagne présidentielle, perso, j'en arriverais presque à regretter ce temps d'avant que je me "convertisse" à l' athéisme,de là a redevenir catho...NON!

Cette élection est loin d'être rassurante !!! Ces deux là Biden/Harris  ont juste débarrassé (momentanément ?) d'un Trump, cette Amérique qui a tant souffert de sa haine, son mépris, sa violence ...mais les deux "remplaçants" si l'on prend connaissance de leurs parcours ne sont surtout pas des révolutionnaires. La cause des noirs et les violences policières ne les ont pas empêché de dormir !!! Mme Harris n'avait rien contre !!! Biden s'est il insurgé ?

Je crois que,trop peu de citoyens savent que aux Etats unis, être au centre c'est perçu comme étant quasiment... être à l'extrême gauche...Alors que ...

Un jour Biden rencontrant Poutine lui a dit qu’il n’avait pas d’âme !

un bon chrétien chez les sauvages!

en tous cas lui il peut loger son âme entre ses neurones

Que de lignes pour  ??? Mediapart fait donc une grave erreur de jugement par pure idéologie politique mais...vous vous prenez pour qui ? De quelle place parlez vous en terme de connaissances sur ce média ? Vous vivez avec une des personnes de l'équipe ? C'est étonnant de voir que un "pékin" ose juger, condamner avec des arguments, sommes toutes, " Café du commerce"! C'est "tout plein de vide", j'ai quand même lu jusqu'au bout...mais...quel ennui !!!

" extrémiste de gauche de ce site" avant que d'écrire ces enfantillages renseignez vous sur ce qu'est l'extrémisme de gauche, ainsi que celui de droite, car vous n'avez vraisemblablement  aucune connaissance à ce sujet, ni pour l'un, ni pour l'autre !!!

A notre époque, avec les moyens de "savoir" (même si les bibliothèques sont fermées) c'est impardonnable et ce qui l'est plus encore étant d'être in culte sur certaines questions mais asséner des "vérités" qui n'en sont pas, sauf à n'être QUE les vôtres, c'est très triste.

Très juste, merci pour votre post.

Quant à l'article (si on peut appeler ça un article) il me fait vraiment trop rire.

Moi si j'avais eu un texte sur le thème à écrire je l'aurais intitulé : "Les courants les plus à gauche de l'échiquier politique américain ont à remercier Biden d'avoir accepté sans arrière-pensée d'intégrer nombre de leurs revendications à sa plateforme. Sans le succès de Biden ils n'auraient eu aucune chance de voir ces mesures mises en œuvre".

Plus globalement l'accord sincère Biden-Sanders-AOC (auquel Médiapart s'est toujours assez honteusement refusé de consacrer une ligne) est l'un des rares exemples politiques actuels importants de contrat "gagnant-gagnant".

Bien sincèrement,

Under'

Oui et non. Aux États-Unis comme en France et partout sur la planète Terre, la seule question qui vaille est...

Pete Seeger "Which Side Are You On?" © Mark Parker

WHICH SIDE ARE YOU ON ?  (en anglais et en français)

malcolmx

Tout le reste n'est que littérature bourgeoise,

  et...

« Si tu n'y prends pas garde, les médias te feront haïr les opprimé.e.s et aimer ceux qui les oppriment » (Malcolm X)

C’est effectivement assez remarquable de vacuité, mais c’est loin d’être le seul.

De façon générale les avis les plus péremptoires sont souvent les avis les moins pertinents et les moins informés.

De fait et pour commencer est ce que la « gauche mouvementiste » et la gauche du parti démocrate » se regroupe forcément ? 

Est ce qu’on peut vraiment considérer cette élection comme constitutive d’un glissement à gauche du parti démocrate ?

En particulier le fait que Biden ait semblé tenir compte de sa gauche est il constitutif d’un glissement idéologique où est-ce juste un calcul à courte vue ?

Nous le seront rapidement avec la constitution de l’équipe gouvernementale qui aux usa concerne quelques milliers de personnes. On verra bien comment la gauche du parti démocrate est traitée 

Ne pas oublier que nombre de nominations doivent recevoir l'aval du Sénat, et que Mitch McConnell, qui espère bien conserver son poste et sa majorité et qui a quelques raisons d'espérer, a déjà fait savoir qu'il bloquerait toute nomination qu'il jugerait trop à gauche (et pour lui Kamala Harris est déjà une extrémiste de gauche).

Vladimir Illitch Oulianov disait « Quand il y a une volonté il y a un chemin »

Bonjour,

Vous avez parfaitement raison (je me suis tué à dire en gros la même chose depuis une semaine, là, où un paquet de ras du front pleurnichaient encore que le problème et que Trump allait l'emporter) : c'est sur la bataille pour les nominations de chargés de mission et fonctionnaires  importants que va se situer un des deux combats essentiels (l'autre va consister dans la validation des mesures que commence déjà à prendre l'équipe de Biden).

Cela dit la situation est extrêmement complexe, il y a de multiples fronts, et heureusement Mc Connell a en face de lui de nombreux contrefeux.

Ce serait intéressants qu'un état des lieux sur ces points soit fait régulièrement, mais hélas il ne faudra pas y compter sur Médiapart.

Je vais consulter chaque jour le NYT, ainsi que deux ou trois sites étazuniens sérieux d'information...

Amicalement,

Under'

Je suis d’accord avec ce que tu dis et les accords de la gauche du parti démocrate risquent fort d’être un marché de dupes. Comme le formidable espoir » suscité par Obama s’est avéré être un pétard mouillé. 

En ce qui nous concerne,nous,les européens, on a tout à craindre de l’équipe Biden. Ce sont tous des vatenguerre et ils seront tentés de s’y lancer tellement ils seront bloqués en interne par le sénat les jeunes gauchistes et. une situation économique désastreuse.

Bien sur il y a l’habituel bouc émissaire russe,mais Trump leur a fait comprendre que c’est la Chine qui leur fait concurrence !

Le Pentagone piaffe et multiplie les provocations en mer de Chine

il va forcément y avoir un accrochage grave 

 

il va forcément y avoir un accrochage grave

Ca n'a rien d'obligé. Par ailleurs, Trump était au moins autant va t en guerre, mais c'est bien  gardé d'envahir le vénézuela, d'attaquer l'iran ou de se frotter aux chinois. Il avait beaucoup de gueule, mais n'est pas aussi fou qu'il veut s'en donner l'air...

J'ai la forte impression que nous interprétons vous et moi le post de Zap Pow de manières diamétralement opposées.

A elle de préciser, si elle le souhaite, ce qu'elle voulait exactement dire...

"On verra bien comment la gauche du parti démocrate est traitée"

Comme en France :

en 2002, avec Chirac grand vainqueur à 80%

en 2012, avec la gauche de gauche, les écologistes

Prenons les paris, mais la question, elle est vite répondue.

 

sauf qu'il avait promis de ne pas démarrer de guerre

et cela, il l'a tenu!comme tu le fais remarquer

Sauf que ce n’est pas forcément par sa seule « bonne volonté » Qui par ailleurs s’est avérée catastrophique ( cf les djihadistes confortés par sa stratégie de bazar) 

Arrêtez avec ce combat d'arrière-garde ! Trump a perdu, point. Tous les médias le disent, même Fox News ! Trop à gauche selon vous ? A moins que votre seul référence soit OAN, le "Minute" télévisé US ?

Réjouissez-vous plutôt que le GOP a conservé l'essentiel : Sénat et Congrès d'Etat (ils en dominent toujours une trentaine sur 50). Biden a gagné, mais les Démocrates ont perdu. Vous n'êtes même pas fichu de voir la victoire conservatrice là où elle est. Et au fond, qui nous dit que ce ne sont pas les Républicains qui auraient fraudé, notamment en Floride ou Caroline du Nord, ou dans le Maine pour conserver une sénatrice ?!! Puisque, apparemment, il vous suffit qu'un type vulgaire hurle à la fraude sans preuve pour que vous le croyez...

S'il y avait fraude "massive", depuis 5 jours, les avocats auraient déjà eu gain de cause devant au moins une cour suprême d'Etat. Mais Trump et ses soutiens ont déjà indiqué que leur combat juridique durerait un mois, ce qui signifie qu'ils savent qu'ils n'ont rien : il ne faut pas un mois pour découvrir des fraudes "massives" : soit on trouve rapidement, soit il n'y a rien de "massif" qui pourrait changer le résultat.

Le comble est qu'en privé, Trump a déjà posé des jalons pour 2024. Ce qui signifie qu'il sait qu'il a perdu, puisque on ne peut pas faire plus de 2 mandats d'affilée : s'il songe à 2024, c'est qu'il sait qu'après 2016 il a perdu 2020.

Avec ses ergoteries juridiques, il veut juste pourrir le lame duck (la transition de novembre à janvier), pourrir autant qu'il peut le mandat Biden, essayer de maintenir une réputation d'illégitimité, pour revenir en 2024. Voire pousser ses partisans suprémacistes à agir (le fameux "stand by" lors du 1° débat télévisé) : car de telles provocations pourraient mener à de nouvelles émeutes, et créer une situation explosive, entamée sous son mandat. Il lui suffit de souffler sur les braises qu'il a lui même entretenu.

Au fait, Trump, dans tous les cas, n'a pas eu une majorité de citoyens derrière lui, car il a plus de 4 millions de voix de moins que Biden. Sauf bien sûr une fraude hyper massive de 5 millions de voix, qui aurait raté les buts connexes, mais essentiels, de reprendre le Sénat et les Congrès d'Etat (et quelques gouverneurs) ! Pour une fraude massive, ce serait ballot de rater plus de la moitié de l'objectif, non ?

Cher démocrate

Il a raison le copain !Les médias d'une démocratie n'ont aucune habilitation pour nommer le nouveau président, car c'est dévolu à l'administration.Chez nous c'est le ministère de l'intérieur qui fait cette annonce et la transmet aux médias d'état.

En clair ,officiellement suivant leur constitution, ce sera les puis 15 Janvier et transmission le 20

En 1 mois, il peut se passer beaucoup de choses d'autant qu'en même tems les démocrates ont prdu 10 députés et 2 sénateurs, renforçant la majorité des républicains et de nombreux postes en local.

Xi a sans doute de bons renseignements sur le business des Biden en Chine!

Bien sûr et BIDEN a gagné et n'est pas atteint par Alzheimer. XI JIN et VLADIMIR ne sont pas au courant que TRUMP a gagné et sont les alliés de BIDEN.

Qu'est-ce qu'on rigole ? Et la cours suprême est en faveur de BIDEN. Ce sont les républicains qui ont fait voter les morts.

YEScool

Et oui nous savons tous que TRUMP a gagné y compris FOX NEWS qui semble revenir en soutien à DONALD étrange n'est-ce pas?

Qu'est-ce qu'on rigole.

Tiens voilà quelqu'un qui dit la vérité et qui n'est pas un troll.

Ce n'est pas parce que vous multipliez les posts comme un métronome que ce que vous répétez est vrai ! Quand vous apporterez des preuves solides, on en reparlera.

"Il suffit de conformer objectivement, aux nombreuses irrégularités pour ne pas dire de fraudes constatées dans plusieurs états clés" nous ne sommes pas sur la cour de récréation !!! Vos sources elles sont où ???

"Je rappelle que les deux pays les mieux informés de la planète, la Chine et la Russie" n'ont pas félicité Mr BIDEN, ils doivent savoir !!! mais bien sur Mme Michu !!ils doivent savoir !

les mieux informés de la planète, ceux qui ont la plus grosse (tête évidemment) et qui pi...le plus loin ? s

Ceci signifie quoi en langage ADULTE ???

Xi a sans doute de bons renseignements sur le business des Biden en Chine! "J'chuis désolée" mais voilà encore une bafouille très scolaire...

  • Nouveau
  • 09/11/2020 19:53
  • Par

LE 09/11/2020, 19:38, À PROPOS DU REPORTAGE Les pro-Trump jurent que «le combat ne fait que commencer»

Comment cela " c'est tout " ? c'est votre conception de la discussion ?

Il y a beaucoup de chose prêtant à discussion sur ce que vous nous avancez de manière péremptoire, un peu comme un sophiste :

Reste que l'échec de Trump met à nu sa horde de crétins armés ( ... ) mais qui ne représente sans doute pas grand chose ( sic )

C'est pas grand chose pour vous, des citoyens armés chauffés à blanc, avec au cœur un gros ressenti d'injustice légitime ?

Il y a 70 millions d'électeurs trumpistes dans le pays, admettons 10 % d'entres eux, allez même pas 1 % d'entres eux, composant cette horde de crétins armés, selon vous somme nulle et sans importance, excusez, mais nous avons affaire à une horde de 700 000 bourrins face à nous, prêt à faire des conneries à tout moment et au moins jusqu'au 20 janvier, si Trump le leur demande !

Vous ne croyez pas, que si nous même nous ne sommes pas des crétins, ce fait mérite ou mériterait d'être abordé sérieusement par nous, mais surtout par ceux qui sont sensés nous représenter ?

Vous nous dites :

"C'est à trump et ses zelateurs de prouver ce qu'ils disent. "

En droit c'est absolument faux !

Nul besoin d'une preuve pour qu'un plaignant fasse appelle à la justice, une simple présomption suffit.

Prenons un exemple : Vous vous faites brûler votre baraque, que faites vous ? Comme moi vous portez plainte. Aux flics de mener une enquête pour savoir si cet incendie est accidentel ou criminel. L'enquête faite, à la justice de déterminer la suite à donner à votre plainte.

Vous concluez par un mensonge éhonté :

Les démocrates ont communiqué, et l'ensemble de l'appareil électoral américain également sur la légalité du vote par correspondance.

Excusez moi, mais pas seulement les russes et les chinois, Le monde s'esclaffe...  

 

 

Saccadi, don't feel the trolls ....

 

Trump aurait été crédible s'il s'était simplement tu, avait attendu la fin des dépouillements, et n'avait pas crié à la fraude

Vrai ! Mais franchement quand Trump fait des bourdes, c'est pain bénit pour nous !

comment pouvait-il savoir, à 20h, qu'il y avait des fraudes massives sur tout le territoire ? 

Vrai aussi, mais comment pouvez vous affirmer le contraire vous aujourd'hui ? A vous lire il est très peu probable qu'il y ait eu fraude : avoir des preuves immédiates ( ... ) or, à ce jour, rien. Quel parti pris, qu'en savez vous ?

Il n'y a pas de preuve, évidemment la procédure ne fait que commencer.

C'est toujours cette histoire du mec qui se fait cramer sa baraque. Le lendemain il se rend au commissariat porter plainte, et notre bonhomme tombe de haut, quand un flic louche derrière son bureau referme immédiatement le dossier, refuse d'enregistrer la plainte ... faute de preuves.

On verra comment vous le vivrez si un jour une telle mésaventure vous arrive !

Si vous considérez que Trump aurait été crédible s'il s'était simplement tu, comment pouvez vous tiquer à l'idée que Biden aurait été crédible lui aussi, à se taire lui aussi, jusqu'à la fin du processus électoral ... incluant les recours en justice.

Pourquoi un tel empressement. Il fallait attendre jusqu'au 08 décembre et la date butoir de la fin des investigations juridiques . Attendre le 15 décembre et la réunion des grands électeurs sensée elle élire le président, et jusque là, laisser Trump à travers ses gesticulations se perdre auprès de ses 70 millions d'électeurs..

Au USA l'alternance est fixée au 20 janvier, Biden élu proprement, le 15 décembre il lui restait un gros mois pour préparer son affaire. Un laps de temps bien suffisant, lorsque l'on prend en considération que même là bas aux Amériques, finalement 99% de l'appareil d'Etat reste en place d'une alternance bourgeoise à l'autre.

L'urgence de Biden de se déclarer vainqueur parce que le temps presse, c'est du bidon.

C'est objectivement peser sur la justice et le travail à venir de la cours suprême. C'est de la part des démocrates pures manœuvres politiciennes de couloir. C'est de la triche, une triche de nature à mettre le feu dans la tête de ces 700 000 trumpistes potentiellement très dangereux.

Si il advenait que les preuves d'une fraude massive existent, que Biden ne puisse plus espérer quoi que ce soit sinon la prison, comment la cours suprême pourra-t-elle prendre la responsabilité à la face du monde, de montrer que le régime politique de leur pays est à la finale purement et simplement une république bananière.  

Nous n'avons sans doute pas une même conception du régime politique au USA, de cette potentielle république bananière.  De là à considérer que ma conception est fasciste et la votre démocratique, je vous laisse la responsabilité de ce type d'allégation gratuite, enfin pas si gratuite que cela, lorsque l'on sait que vous êtes un adepte de la thèse dénonçant les communistes comme étant des rouge-brun, en clair eux aussi des fascistes .

Enfin, si vous n'avez pas confiance dans le système électoral US, ben faut immédiatement militer pour un régime fasciste

Je n'ai évidemment pas confiance dans ce système politique US, aucune confiance dans les politiciens républicains et démocrates, aucune confiance dans la bourgeoisie, mais pourquoi fatalement je devrais à votre avis verser à l'extrême droite et le fascisme, vers Trump ?

 

Dans toute l'histoire politique, traditionnellement un centriste comme Biden se prend des coups sur la tête venant de la droite mais en toute logique aussi venant de la gauche.

Mais c'est vrai, la doctrine politique dominante du moment chez les chefs ouvriers étant à l'Union Sacrée, un radical de gauche tapant sur un modéré de gauche, cela fait désordre.

On doit faire corps derrière Macron comme on fait corps derrière Biden face à l'adversité, sinon attention à l'accusation d'être un fasciste.

Et bien vous vous le tiendrez pour dit, je résiste et je ne fais pas corps derrière Biden contre Trump, derrière Macron contre Lepen. Cela ne fait pas de moi un fasciste, comme d'ailleurs Trotsky n'était pas un fasciste lorsqu'il révélait quelques vérités dérangeantes quand au petit père des peuples Staline. 

Je suis d'une génération issue d'une école politique, considérant qu'il n'y aura pas d'émancipation du prolétariat, tant que les chefs ouvriers refuseront l'idée aussi salutaire que révolutionnaire, qu'il va falloir pendre Trump avec les tripes de Biden, qu'il va falloir quand même comprendre un moment qu'il est peut être temps de rompre avec la bourgeoisie et ouvrir une perspective socialiste.

Biden et les chefs démocrates bourgeois privilégient la lutte des places en lieu et place de la lutte des classes.

Biden et les chefs démocrates bourgeois ( comme Mélenchon ) veulent un changement par les urnes, plutôt qu'une révolution par la rue. 

Biden et les chefs démocrates bourgeois croient possible de vaincre Trump à travers des fumeuses manœuvres politiques de couloir ? 

Biden et les chefs démocrates bourgeois ne veulent pas mobiliser et organiser devant la Maison Blanche le peuple travailleur pour contraindre Trump un genou à terre, à abdiquer et déblayer le plancher, accepter politiquement sa défaite ? 

Aux directions des organisations ouvrières américaines de le faire !

La morale ce n'est pas seulement être bon, mais bon à quelque chose disent les américains !

Le bon Biden et les démocrates bourgeois sont entrain de prouver au monde entier qu'ils ne sont bon à rien !

Il est intéressant de rappeler que le vote par correspondance a été supprimé en France en 1975 parce il était trop facile à frauder

il suffit d’avoir un complice à la poste pour antidater 

de nouveaux votes...etc

Et ne me dites pas que les américains sont plus vertueux que les français !

Si vous considérez que Trump aurait été crédible s'il s'était simplement tu, ma traduction : "si Trump avait dit moins de co...ava

Ce n'est pas ce que Joe a dit en plein meeting:

Nous avons mis en place, je pense, l’organisation la plus extensive et la plus intégrée de fraude électorale dans l’histoire de la politique américaine... »)

Traduction garantie

Auriez vous la source

Russia Today et toute la fachosphère.

Il semble bien qu'il l'ait dit. Il est connu pour être gaffeur, et il n'y a que les idiots qui croient qu'il s'est effectivement vanté d'avoir mis sur pied la plus grande fraude électorale de l'histoire américaine.

On observera d'ailleurs que ni Trump, ni ses bénis-oui-oui n'usent de cette sortie pour renforcer leurs accusations de fraude.

Il l'a dit il suffit de voir la vidéo sur internet. Elle circule partout.

AFP

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Kamala Harris selon Mathieu Magnaudeix a mené une politique répressive "notamment sur des dispositions concernant la peine de mort " . Elle a été attaquée par Gabbard pour avoir laissé une personne moisir dans le couloir de la mort mais elle a fait campagne comme procureur contre la peine de mort et a refusé de la requérir contre le meurtrier d'un policier. 

Je n'irai pas jusqu'à dire que c'est de la désinformation mais merci de nuancer .

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Projection freudienne ?

Mettre freud à toutes les sauces, ne fait pas un raisonnement.

Ce n'est pas un raisonnement, c'est un diagnostic de psychologie politique.

[Wikipedia] En psychologie et en psychanalyse, la projection correspond à l'opération mentale par laquelle une personne attribue à quelqu'un d'autre ses propres sentiments, dans le but de se sortir d'une situation émotionnelle vécue comme intolérable par elle : la personne n'a pas conscience d'appliquer ce mécanisme, justement car elle n'accepte pas les sentiments, ou sensations, qu'elle « projette » à l'extérieur, sur l'autre ou sur un objet. Il s'agit donc de mouvements pulsionnels intolérables, ou en tout cas, perçus comme tels.

Dans les crânes surchauffés des sommités politico-économiques, cette maladie (altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant) est très courante (une plaie), et hautement contagieuse : la quasi totalité des personnels prédisposés qui travaillent (sans masque, dérogation présidentielle) dans les entreprises que lesdites sommités fréquentent assidûment (studios de Radio Paris, plateaux de télévision, etc.) en sont gravement atteints.

  • Nouveau
  • 09/11/2020 22:56
  • Par

Certes certes... Le moi présidentiel scootérisé devait, lui aussi, beaucoup à son cher "peuple de gauche", ce qui n'a pas empêché le lascar de nous... comment dire ?... par l'arrière.

Joe Biden, le candidat du complexe militaro-financier (17 oct. par Erasmus) - Autant tout ce qui brille n’est pas or, autant tout ce qui se dit « démocrate » aux Etats-Unis n’est pas forcément pro-paix.

La veille du 7 mai 2017, on pouvait lire sur les murs d'ici « Demain on vire la facho-foldingue, et à partir de lundi on s'occupe du p'tit banquier ». Espérons pour la planète que le peuple américain saura joindre le geste à la parole... vu que là-bas, il n'y a pas que les nazillons qui soient armés.

  • Nouveau
  • 10/11/2020 00:14
  • Par

Le moment historique quand il a (ap)...pris dans l'os

donald-trump

Benito n'est pas un idiot, son action de pourrissement est une politique commune à l'extrême droite, quand ils perdent ils attaquent via des procédures. 

Enfumages de toutes sortes, mensonges, manipulations, nier l'évidence, flots de "fake news".

Bref il n'ont pas perdu, ceci n'est pas imaginable c'est sont les autres qui trichent. 

Fraude la ou ils perdent..... 

Tout ceci pour déclencher des réactions chez leur base de tarés, vieilles techniques de fachos, rien d'autre. 

Sous le titre " Espérant un retour à la normale après Trump? C'est la dernière chose dont nous aurions besoin." Yanis Varoufakis livre une analyse remarquablement lucide.

Extrait:

".../...La tragédie des progressistes c'est que les supporters de Trump n'ont pas complétement tort .Le Parti Démocrate a démontré à de multiples reprises sa détermination de prévenir tout défi envers les puissants qui sont responsables des peines, colères et humiliations qui ont propulsé Trump à la Maison Blanche. Les démocrates peuvent parler jusqu'à la Saint-Glinglin de justice raciale, des droits des homos et des bi-sexuels etc. Mais quand des hommes politiques comme Bernie Sanders menacent de mettre en cause les structures du pouvoir qui maintiennent les noirs américains, les femmes, les minorités et les pauvres en marge de la société, ils sortent tous pour les stopper.../..."

Médiapart serait honoré de faire traduire en français cet article du journal The Guardian . Il contribuerait  à envisager de manière salutaire, sans illusions, la dangerosité de la situation politique aux USA, mais également en France.

A bon entendeur salut!

Lien:

https://www.theguardian.com/commentisfree/2020/nov/08/hoping-for-a-return-to-normal-after-trump-thats-the-last-thing-we-need

 

 

Pas un mot sur ''de gaulle'' qui s'était tiré avec armes et bagages, en enfer... Les ''mauvaises langues'' racontent que c'est pour éviter ''de tendre des verges pour se faire battre'' à Zahia. Il n'est pas trop tard...

Cepandant, en zappant sur les ondes, les Marie-Chantale s'aventurant sur le perrilleux ''floor'' de l'Histoire, avaient toutes la même préoccupation sur leur nouveau maître Biden : Allait-il laisser sa vassale France pacifier seule les Arabes, les Noirs...

L'Arabe-Noire, justement, accorderait bien à la blanche Française de lui être supérieure, si cela pouvait la dissuader d'être son égale...

Et puis, tout le monde connait le ''goût'' douteux de la Française... pour l'Arabe...

98945159-heureux-sourire-drôle-femme-ivre-employé-de-bureau-gestionnaire-employé-col-s-amuser-et-boire-du-vin-d-3.jpg

C'est vrai, et pour le constater de visu, il suffit d'aller inspecter en undercover les joyeuses rames de la RATP-SNCF en direction ou provenance des territoires perdus de la République. Nos-filles-zé-compagnes sont en grave danger... OZARMES !  smile

 Les grands  patrons américains outragés, volent au secours de la "Gauche" américaine ( en France penser à la gauche de macron). D'ailleurs les bafa américains censurent couramment les discours de Trump ce qui est une première dans un pays où la liberté d'expression est constitutionnelle - là-bas le parti nazi est autorisé à défiler - et où Gayssot est regardé comme un troll ex-stalinien.

C'est le "front populaire anti-fasciste" aux USA. Une partie du Grand patronat américain y participe, parce qu'il ne veut pas voir sa Base territoriale sombrer dans l'anarchie et la guerre civile. le "off shore" n'offre pas d'abris et de base de manoeuvre suffisant. Il est largement virtuel, assis sur un chateau de carte juridique, et non territorial. Le Capital contrôle d'abord l'espace, par son appropriation privative. Cet espace n'est pas homogène, mais hiérarchisé. La base US, en est évidemment le coeur. Pour qui a regardé les "images" de reportage dans la manif à NYC, on comprend immédiatement ce que la "gauche réelle, concrète" a à gagner ou à perdre, dans la partie. Les "compromis de classe" sont une constante de l'existence même de classe, et agissent sur la définition d'un certain "régime de gouvernance", paramètre soumis à modulation, avec des effets de seuil-rupture.

Vous vous nourrissez trop d'images sélectionnées par les médias milliardaires et pas assez des hommes. Le coeur du monde n'est pas un fauteuil de télévision car s'il y a spectacle c'est d'abord parce qu'il y a asservissement. Il n'y a pas de spectacles mais propagande. La réalité est que la presse des grands bourgeois du CAC 40  soutient la gauche américaine contre la révolte d'un déserteur de cette classe et qui tente de redonner au parti républicain l'esprit populaire qui fut le sien lors de la grande guerre civile de 1861.

Comme jadis les républicains ne se sont pas battus pour la seule liberté des noirs mais contre un capitalisme colonial qui tentait d'interrompre le progrés social et la démocratie.Aujourd'hui ces mêmes républicains ou la meilleur partie d'entre eux  qui  ne veulent pas d'une Amérique alliée de la Chine et asservissant  le monde  mais d'une Amérique démocratique et populaire  renouant avec le message de Lafayette et l'esprit de 1789.

Houla surprised !....... JP aurait-il abusé du chichón souverainiste ?

Signé Gabas (droit-de-l'hommiste bisounours islamo-gauchisse boboïsé, lol)

Bon, je vais de ce pas toucher mes émoluments mensuels chez l'oligarque américano-cosmopolite et pro immigrationniste George Soros, j'en profiterai pour faire la bise à Edwy.

Excellente émission. Mediapart est un courant d'air frais qui désodorise l'atmosphère "videosphérique publique" empuantie de grossièretés, et nous mettent à la "torture logique", par toutes sortes d'"énoncés déconcertants".

On retient à la mine joviale et épanouie de Mathieu M., à ses yeux pétillants, son sourire, on devine que son voyage dans l'Amérique en état de Soulèvement Anti-Fasciste (Safe !) avait été - malgré tout le reste - comme un enchantement. On retiendra cà de l'actualité : le sentiment de force et de puissance des antifascistes pan-américains. Le désir d'urgence à poursuivre la Longue Marche. C'est tout simplement exaltant. Les Bleu.e.s américaine.e.s sont nos frères et nos soeurs de classe. Saluons leur première victoire dans cette bataille féroce, où des centaines de militants ont perdu la vie, assassinés, cette année, des milliers incarcérés, mutilés...

Dommage on était a deux doigts que les états unis d'Amérique ne soient démantelés...Et nous aurions pu sauver le monde !

Woody Guthrie- This Land Is Your Land © rutaloot

C'est pas étonnant du parquet de Chambéry .Chambéry c'est une espèce de condensé du seizième .La bourgeoisie qui pue le renfermé,la meme chose que Lyon , le bourgeois bien répugnant .

Cà, Chambéry, c'est sûr, les émirs sur leur puit de pétrole de l'or blanc... Les "quartiers" sont mis au banc de la suspicion depuis toujours (Un directeur d'école de cirque, trésorier d'une fédération nationale d'école de cirque - sans jamais y avoir mis les pieds, m'assurait au début du premier confinement que les "quartiers" dans sa ville Chambéry ne le respectaient pas; ce qui s'est avéré totalement faux. C'est l'unique témoignage direct d'un habitant de celle ville que j'ai, mais j'ai quand même "humé" l'odeur du coin, par d'autres signaux). Alors penser à Albertville, la banlieue de Lyon !!... et ses quartiers de la "banlieue de banlieue de banlieue", où l'on envoie les paras et les aumoniers, comme à Kolwezi.

Euh...je suis au regret de vous dire que je vais devoir arrêter de taquiner la Macronie. Et pour cause : je vais mettre en veilleuse mes aptitudes à faire des recoupements entres les données ambiantes, et la traduction que j'en fais sous la forme de textes humoristiques. Because je ne veux en aucune manière sortir le FN, de son indigence intellectuelle ! Oui, ceux qui suivent...savent que ces lascars sont des authentiques handicapés, à mobilité intellectuelle réduite ! Cela ne s'invente pas ! Toutefois, #rendezmoimonpermisdeconduire

Pour en revenir au sujet traité par cet article, force est de constater que la victoire de Joe Biden repose sur plusieurs facteurs. Le premier, son choix de ne pas brusquer l'électorat républicain. Tendre la main à celui qui s'est trompé, en oubliant de le mépriser !, lui permet d'accueillir vos paroles avec une oreille moins sévère ! Toutefois, la grande activité de la frange la plus à gauche du parti démocrate, a défié les lois de l'engagement politique ! Oui, ils ont vraiment mouillés la chemise pour une cause, ô combien juste ! Depuis, le renvoi du méchant égaré dans un monde dont le sens profond lui échappe !, le monde respire à pleins poumons ! PS: le second facteur déterminant : notez que le positionnement centriste du Président Biden a fait la différence ! Because les USA n'étaient pas encore prêts à élire Bernie Sanders !

Ecoutez, votre pseudo dit tout le contraire de ce que vous essayez péniblement de nous expliquer - les vertus de la modération. On sent le "turn biden" du macronisme mainstream. Mais à l'heure où des enfants de 10 ans sont envoyés en garde à vue, et où toute la machine de propagande gouvernementale s'évertue à démontrer l'humanité du procédé, il y a dissonance radicale de la forme et du fonds. La "haine toute", même de la haine, et le rassemblement sont intrinsèquement contradictoires.

Par chance, je ne suis pas obligé de réfléchir à votre place ! Faite appel à un ami lettré, peut-être serez-vous en mesure de préciser à votre sens.. en quoi je me serais écarté de la voie de la cohérence ! Bonne chance ! PS: pour l’heure, votre propos général a je ne sais quoi de sibyllin !, qui fait plutôt sourire qu’autre chose !

Notre ami politicologue est d'autant plus hors-sol que, consciemment ou non, il passe à la trappe de la bourgeoisie bien propre sur elle les êtres humains qui n'ont pas l'heur de plaire au grand capital militaro-financier, ces "Üntermenshen" ("bicots", "latinos", "niaks", "romanos" et autres "jaunâtres de rond-point" qui hésitent à se faire partie prenante des institutions des États-nations", dont mascarades électorales...  Plus de la moitié de la population.

Bon, je vais prendre l'air IdF du large (excellent traitement anti macronavirus), et à mon retour (Insh Allah), je balance les vrais résultats du match Trump vs Biden...

"Les vrais chiffres", comme disent les télé-matheux de mes 2.  smile

Euh...n'écoutant que mon grand coeur, j'ai transmis en entrée du logiciel Google traduction, l'intégralité de votre texte. Le résultat est édifiant ! Le logiciel retourne ce substrat très sibyllin : "%€3=22#===%5&'-6sxdrfghybhyhyx!7643=€45&--+++"

-------

 

Essayez encore !

Google traduction... Vous êtes de la paroisse transhumaniste ?

(Terrifiant) " les gilets jaunes sont des êtres substituables " Laurent Alexandre © NOP

Là, C pas du chichón, C carrément du crack !

Try Deep Langage Translator, m'sieur le CV multilingue (hem) de mes 2. kiss

Chose promise, chose due... Les "vrais chiffres" :

https://blogs.mediapart.fr/gabas/blog/111120/elections-americaines-les-vrais-resultats


Résumé du billet (pour clicophobes auto confinés en leur ignaritude) :

En millions (M) de gens  ➝  pourcentage (des 251 M)

- Population en âge de voter (≥ 18) :   251.0 M

- Abstention, blancs et nuls :  103.1 M  →  41.1 %

- Nombre de votes BIDEN :     76.4 M  →  30.4 %

- Nombre de votes TRUMP :    71.5 M  →  28.5 %


Parallèle blasphématoire : je m'autorise à imaginer (avec effroi) une finale JO 2022 du genre... "Joe Hollande Against Donald Macron"... aïe aïe aïe ! smile

Bob Dylan's 1964 Motorpsycho Nightmare © KULP11

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Ce garçon est totalement dans l'erreur ! Because l'algo "La rétro-propagation du Gradient de l'Erreur" qui est à la base du Deep Learning...a une puissance absolument diabolique. Euh...je le sais !, j'ai même construit un réseau de neurones grâce à lui. PS: Cocorico ! C un Français qui l'a inventé ! Yann Le Cun himself !

Bof vous êtes substituable vous aussi...

Si tel est votre bon plaisir !, priez le ciel que je sois "substituable" comme vous dites ! Oui, mes 2 années de catéchisme n'ont pas été perdues ! Cela ne me dérange pas de voir les autres, heureux à peu de frais !

Revoir la vidéo : le terme « substituable » n’a rien à voir avec la religion et tout avec l’idéologie capitaliste. 

quand aux algorithmes du deep learning j’en ai également une bonne connaissance. Et une bonne pratique également...

Abuser des mensonges de Donald Trump !, nuit ! Oui, mon pauvre garçon !, vous avez plus l’archétype d’un menteur patenté, qu’à maîtriser une sigmoïde avec doigté ! Lol.

Amusant comme vous reprenez avec de gros sabots des méthodes de débat lamentable. L'intelligence artificielle a bien des limites. Mais la bétise naturelle en a encore plus.

Péter plus haut que votre cul, pour avoir un hypothétique dernier mot à peu de frais, il ne fallait pas ! Cela vous aurait évité de sombrer dans le ridicule, mon pauvre bougre ! 

Personnellement, j'évite autant que possible que le fonctionnement disgracieux de mes intestins n'influe dans les conversations. Vous feriez bien de faire de même Quand à vos remarques d'un intéret consternant (comme l'ensemble de vos interventions), passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet. 

Si quelqu'un vous a dit que j'étais un répondeur pour gogols insatisfaits de leur existence, détrompez-vous !, ce n'est point dans ma nature de tenter de les convaincre de l'inanité de leur existence !   Si, si !, j'ai bien mieux à faire ! Tel que valider une sigmoïde de compétition, par exemple ! PS: par ailleurs, vos problèmes de transits intestinaux vous turlupinent sûrement abondamment, mais ne représentent que bien peu d'intérêts, pour les gens de bonne composition, que vous agonisez avec vos commentaires plus abscons les uns que les autres  ! Bon vent !

Vous lire est indiscutablement une expérience au delà du surréalisme, expérience captivante d"exploration des mondes parallèles.

Continuez, ne lâchez rien, car certaines forces obscures doivent recevoir la lumière, nous sommes avec vous.

Vous devriez enrober vos lieux de séjour de papier aluminium de manière a réfléchir les ondes malfaisantes.

Ils sont partout, méfiez vous aussi des livreurs des pizza et buvez seulement de l’eau en bouteille.

https://ssrce.ca/wp-content/uploads/2018/09/Art-Submission-2018.jpg

Marie-Cécile Naves fait un exposé remarquable. "Ce sont les femmes noires qui sont aussi allées chercher les hommes abstentionnistes blancs", dans les états clefs de la Rust Belt. C'est sans doute le grand message d'espoir de ces élections.

Aucun/e Français/se ne nous a expliqué de façon convaincante, les ''mobiles'' de cet ''intérêt'' douteux envers ceux/celles qui ont voté pour ou contre, ou se sont abstenus... On n'élisait pas le ''Chef exécutant'' français... Hier sur ''Info'', aucun doute sur cette ''subordination'' par vocation... Oui, pour aller lyncher de l'Arabe, ou de l'Africain... Autant parler de ''l'ADN'' (n'est-ce pas rachida/karima) du ''régime français''...

  • Nouveau
  • 10/11/2020 13:25
  • Par

Naomi Klein - Where Do We Go From Here?   (Gabas, 10 nov.)

« On nous a dit que Joe Biden était le "choix sûr". Mais c’était risqué d’offrir si peu. [...] Et maintenant, où allons-nous ? » | Analyse de Naomie Klein (vidéo Haymarket Books, 6 nov.) et transcription abrégée par Anti-K.org.

Where Do We Go From Here? © Haymarket Books

http://www.francesoir.fr/politique-monde/biden-annonce-president-trump-ne-savoue-pas-vaincu-la-cour-supreme-devra
France-Soir est le seul journal a être resté neutre. Biden n‘a pas encore été officiellement élu contrairement à ce qu‘annoncent les médias mainstream car il y a de nombreux cas de fraudes qui ont été rapportés. Tout cela sera tranché par les Cours Suprêmes des États ou par la Cour Suprême. #ManipulationMédiatique

  • Nouveau
  • 10/11/2020 15:31
  • Par

L 'establishment reprend la main avec toutes ses "célébrités "...

  • Nouveau
  • 10/11/2020 15:46
  • Par

Bonjour,

j'ai beaucoup apprécié cette série sur les élections aux US. J'ai une question à Mediapart : on n'a rien entendu sur le vote des autochtones ou "amérendiens" en tant que minorité et d'ailleurs, il n'en est jamais question. Qui sait ce qu'il en est ? Merci

[International, 24 octet. 2014] Élections américaines : pour les Amérindiens, le droit de vote reste une bataille #EUROPEGOESUS - La tribu Paiute vient de remporter une victoire judiciaire, en obtenant l'installation de bureaux électoraux au sein de deux des plus grandes réserves du Nevada.

[Le Monde, 26 août 2020] Hélène Quanquin : « Aux Etats-Unis, le droit de vote reste au centre d’une bataille sans fin » Les attaques de l’administration Trump contre le vote par correspondance montrent que l’universalité du suffrage reste fragile, explique, dans une tribune au « Monde », l’historienne, spécialiste de la civilisation américaine.

[Rolling Stone, 10 oct. 2020] Élections américaines : la bataille des Amérindiens pour voter | [...] Le « sujet » n’a d’ailleurs fait l’objet d’aucun débat durant cette campagne présidentielle. Pourtant, la vie de ces tribus est difficile, comme le prouve certains chiffres : le taux de chômage dans le hameau de Nixon (près de Pyramid Lake, Nevada) est de 35% et les 750 habitants du village vivent sous le seuil de pauvreté. Des chiffres bien plus élevés que la moyenne nationale, tout comme les taux de suicide et d’alcoolisme. Vinton Hawley, le chef de la tribu aurait alors bien voulu – et à juste titre – demander aux Donald et autres Clinton : « Que comptez-vous faire pour nous? ». Espérons qu’il obtiendra une réponse avant le 8 novembre prochain, date de l’élection présidentielle américaine.

Espoir balayé une fois de plus ! les Amérindiens (Üntermenschen), Trump & "Reps" comme Biden & "Dems" s'en cognent. Et toute velleïté de lutte pour les Civil Rights est toujours aussi durement réprimée par les cops (pacos) cogneurs...

Minority Report (2002) Official Trailer #1 - Tom Cruise Sci-Fi Action Movie © Movieclips Classic Trailers

freeleonardpeltiersign

  • Nouveau
  • 11/11/2020 01:53
  • Par

Progressistes ! Y a qu’à voir le résultat de 60 ans de progressisme tant économique que sociétal : planète foutue supportant des individualistes écervelés 

Comment Trump peut-il encore gagner?

Moon of Alabama November 11, 2020

 

Trump semble actuellement susceptible de perdre la bataille sur le résultat des élections. Jusqu'à présent, il n'a montré aucune preuve qu'une fraude importante ait eu lieu. S'il y aura toujours des votes en doute, les chiffres en jeu actuellement ne sont pas assez importants pour expliquer la victoire présumée de Biden. Les tribunaux sont donc susceptibles de rejeter les contestations actuelles de M. Trump.

Les médias, y compris les organes de droite de l'écurie Murdoch et les géants des médias sociaux, ont fermement déclaré la victoire de Biden et ne sont donc d'aucune aide pour Trump.

Mais le Parti républicain et Trump voudront maintenir la peur, l'incertitude et le doute en vie au moins jusqu'au 5 janvier, date à laquelle seront décidés les deux tours de scrutin du Sénat en Géorgie.

Pendant que les républicains en place mènent la course, les démocrates mettront beaucoup de ressources dans l'État pour déplacer ces sièges de leur côté. Ils donneraient à une administration Harris/Biden le contrôle du Sénat.

Il est également possible que M. Trump tente en fait de rester au pouvoir en manipulant le processus du Collège électoral.

Il y a plusieurs autres étapes et échéances dans le processus élaboré d'élection de la présidence.

  • 8 décembre - Les États déterminent leurs électeurs pour le Collège électoral.
  • 14 décembre - Les électeurs se réunissent dans leur État pour voter pour le nouveau président et le nouveau vice-président.
  • 23 décembre - Les certificats des résultats des votes électoraux sont remis au président du Sénat, qui est le vice-président Mike Pence
  • 3 janvier - Les membres du Congrès sont assermentés.
  • 6 janvier - Le Congrès se réunit pour compter les votes électoraux et proclamer les résultats.

Trump pourrait, même sans trouver les votes nécessaires, (ab-) user du processus du Collège électoral pour faire passer le résultat de son côté. Il peut essayer de bloquer ou de retarder les certifications dans certains États et/ou il peut pousser les législateurs républicains des États à nommer des électeurs qui lui soient favorables.

Il existe un précédent pour cela depuis l'élection de 1876 :

À l'époque comme aujourd'hui, chaque État doit décider d'un groupe d'électeurs qui se réunira lors d'une session conjointe du Congrès le 6 janvier où sera déclaré le vainqueur de l'élection présidentielle. La pratique normale dans un État où Biden a remporté le total des votes populaires serait que les fonctionnaires électoraux de l'État certifient les résultats et envoient une liste d'électeurs au Congrès. Mais les assemblées législatives des États ont le pouvoir constitutionnel de conclure que le vote populaire a été corrompu et donc d'envoyer une liste d'électeurs concurrents au nom de leur État.

Le 12e amendement à la Constitution précise que "le président du Sénat ouvre, en présence du Sénat et de la Chambre des représentants, tous les certificats et les votes sont alors comptés". Cela signifie qu'en cas de litige sur des listes électorales concurrentes, le président du Sénat - le vice-président Pence - semble avoir l'autorité ultime pour décider d'accepter ou de refuser. Pence choisirait Trump. Les démocrates feraient appel à la Cour suprême.

Alternativement, si à ce stade, aucun candidat ne dispose des 270 voix électorales requises, le 12e amendement stipule que "la Chambre des représentants choisit immédiatement, par un vote, le président. Mais pour le choix du Président, les votes sont pris par les États, la représentation de chaque État disposant d'une voix". Actuellement, les républicains disposent d'une majorité de délégation des États avec 26 des 50 États et il semble presque certain qu'ils conserveront cette majorité au sein du nouveau Congrès. Un vote des États permettrait ensuite d'élire le président Trump pour un second mandat. Et là encore, les démocrates feraient appel de ce résultat devant la Cour suprême.

Dans les deux cas, la Cour suprême, avec six de ses neuf juges nommés par les républicains, devrait se prononcer en faveur de M. Trump.

Il existe quelques variantes d'un tel jeu :

Si un procès aboutit à l'arrêt de la certification des résultats dans un État, les législateurs de cet État pourraient s'engouffrer dans le vide et choisir une liste d'électeurs favorables à Trump.

  • L'avocat, qui a demandé l'anonymat pour parler du scénario, a déclaré que l'équipe de Trump semble maintenant essayer de salir suffisamment le processus de comptage des bulletins de vote en retard pour soutenir que des résultats précis ne peuvent pas être vérifiés.
  • La prochaine étape pourrait être d'essayer d'obtenir que les tribunaux fédéraux ou d'État interdisent aux secrétaires d'État de certifier les résultats.
  • Toute initiative visant à fournir une liste alternative d'électeurs pourrait forcer le premier véritable test de la loi sur le comptage des voix de 1887 et pourrait aboutir devant la Cour suprême.
  • Parmi les États clés, l'Arizona et la Géorgie ont des gouverneurs et des corps législatifs du GOP. Le Michigan, la Pennsylvanie et le Wisconsin ont des gouverneurs démocrates mais des assemblées législatives du gouvernement du peuple.

Les démocrates sont bien sûr conscients d'une telle possibilité. Ils mettent donc en avant la certitude d'une victoire de Biden alors même que le processus électoral est loin d'être décidé.

Mais il ne faut jamais sous-estimer la détermination de Trump. Malgré quatre années de fables concernant un soit disant complot russe, il a réussi à rester au pouvoir et à poursuivre une grande partie de son programme. Il est également le premier président depuis 100 ans à avoir résisté à une pression intense pour lancer une nouvelle guerre. Il est donc peu probable qu'il abandonne et qu'il admette avoir perdu la course.

Il n'y a qu'une seule personne qui pourrait empêcher Trump de réussir avec une stratégie de Collège électoral "sale". Il s'agit bien sûr de lui-même. Au cours des quatre dernières années, il n'a pas réussi à sélectionner des conseillers compétents. Il va maintenant avoir besoin des meilleurs stratèges et avocats disponibles. Jared Kushner et Rudi Giuliani ne feront pas l'affaire. Trump aura également besoin du soutien total de son parti pour faire pression sur les législateurs de l'État.  Il devra faire des concessions pour obtenir le soutien nécessaire.

En attendant, nous devrons tous, en tant que spectateurs, augmenter nos stocks de pop-corn pour pouvoir tenir les deux prochains mois.

https://www.moonofalabama.org/2020/11/how-trump-might-still-win.html

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous