«L’Etat doit lancer des études scientifiques sur les bassins du Var et de la Roya»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La tempête Alex, d’une violence extrême le 2 octobre, a causé la mort de sept personnes, et onze autres sont toujours portées disparues. Des pans de montagne se sont effondrés, deux cimetières et de nombreuses maisons ont été emportés par les eaux torrentielles qui ont dévié de leurs cours habituels en charriant d’énormes blocs de pierre et des troncs d’arbres.