En Moselle, «la peur du FN n'existe plus»

Par

Marine Le Pen a lancé dimanche sa campagne avec un meeting à Metz (Moselle) où elle a repris un slogan de Mélenchon en promettant d'être la «présidente des invisibles». Dans ce département, le FN a explosé aux dernières élections locales, prenant les voix des classes populaires, à gauche comme à droite. La recette? Quadrillage du terrain, tractage à la sortie des usines, «comme à Hénin-Beaumont». Reportage et vidéos.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyée spéciale à Hayange, Florange et Metz (Moselle)