« Les 35 heures, c'est un pacte de responsabilité qui a réussi »

Par

Les 35 heures, horreur économique pour la droite, sont aussi décriées par une partie du PS qui n'assume plus LA réforme des années Jospin. La députée socialiste Barbara Romagnan, auteure d'un rapport parlementaire, plaide, elle, pour une nouvelle réduction du temps de travail.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Il n'y aura pas de remise en cause des 35 heures. » Dimanche soir sur France 2, le premier ministre Manuel Valls a exclu de légiférer à nouveau sur le temps de travail. Il n'y aura donc pas de discussion sur le temps de travail dans la loi Macron, présentée ce mercredi en conseil des ministres, un texte qui concerne pêle-mêle les professions réglementées, le travail du dimanche, la réforme des prud'hommes ou des mesures pour encourager l'investissement (lire notre article).