Un soldat de la force Barkhane tué accidentellement

Par
Un soldat français de l'armée de terre, appartenant à la force Barkhane, est mort dans un "accident de véhicule" au Niger dans la nuit de samedi à dimanche, a annoncé le ministère des Armées.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

PARIS (Reuters) - Un soldat français de l'armée de terre, appartenant à la force Barkhane, est mort dans un "accident de véhicule" au Niger dans la nuit de samedi à dimanche, a annoncé le ministère des Armées.

Ce brigadier-chef du 2e régiment de Hussards "n'était pas engagé dans une activité opérationnelle au moment des faits", sur la base d'Aguelal, précise le ministère dans un communiqué.

"Il est décédé des suites de ses blessures, malgré une rapide prise en charge par les secours vers l'hôpital militaire américain d'Agadez. Une enquête est actuellement en cours sur les circonstances exactes de son décès", ajoute-t-il.

Lancée le 1er août 2014, l’opération Barkhane vise, en partenariat avec les principaux pays de la bande sahélo-saharienne, à lutter contre les groupes armés qui sévissent dans cette région.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale