Médecins : les RG mettent en garde contre la saturation des urgences

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Le service des urgences malade d'un engorgement massif. » C'est par ces mots que commence une note confidentielle rédigée par le service central du renseignement territorial du ministère de l'intérieur, constitué de policiers et de gendarmes, et révélée ce mardi matin par le quotidien Le Parisien. Selon le quotidien, la note a été adressée aux plus hautes autorités (présidence de la République, premier ministre, ministères de la santé et de l'intérieur) et, toujours selon le journal « pourrait bien révéler le prochain gros dossier de la ministre de la santé ».