Face aux oppositions, Emmanuel Macron joue l’opinion

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Emmanuel Macron l’a toujours dit : « Si on fait de la politique pour faire plaisir à l’époque, on en devient le commentateur. Quand on veut faire de la politique, on doit assumer de prendre parfois à revers ce qui apparaît comme de l’opinion publique. » Telle est en substance la réponse que formulent l’exécutif et la majorité dès qu’ils sont interrogés sur les mécontentements que provoquent leurs réformes.