Ramadan, poursuivi pour viols, de nouveau hospitalisé

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'islamologue suisse Tariq Ramadan, visé par trois plaintes pour viol en France et une aux Etats-Unis, a été transféré jeudi de la prison de Fleury-Mérogis (Essonne) à une unité surveillée de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, a-t-on appris samedi auprès d'un de ses avocats, confirmant une information du Monde.