Uber débouté par la justice européenne face à la France

Par
La France peut engager des poursuites contre Uber pour exercice illégal de l'activité de taxi sans informer au préalable les autorités européennes de ses projets législatifs, a décidé mardi la Cour de justice de l'Union européenne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LUXEMBOURG (Reuters) - La France peut engager des poursuites contre Uber pour exercice illégal de l'activité de taxi sans informer au préalable les autorités européennes de ses projets législatifs, a décidé mardi la Cour de justice de l'Union européenne.