Une clef USB au coeur de l'enquête sur la tuerie de Magnanville

Par
Les enquêteurs s'interrogent sur une clef USB contenant les identités de nombreux fonctionnaires de police retrouvée chez une jeune femme placée lundi en garde à vue avec cinq autres personnes dans le cadre des investigations sur l'assassinat d'un couple de policiers, dit-on de sources proches de l'enquête.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les enquêteurs s'interrogent sur une clef USB contenant les identités de nombreux fonctionnaires de police retrouvée chez une jeune femme placée lundi en garde à vue avec cinq autres personnes dans le cadre des investigations sur l'assassinat d'un couple de policiers, dit-on de sources proches de l'enquête.