Xavier Bertrand accélère pour éviter le mur

Par

Xavier Bertrand a confirmé, fin mars, sa candidature à l’élection présidentielle, sans passer par une hypothétique primaire de la droite. Une accélération en forme de coup de poker : le président de la région Hauts-de-France est déjà pressé par le temps.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est le coup d’éclat du baroudeur, la marque du coureur ambitieux, l’échappée précoce de celui qui pense avoir les jambes pour laisser le peloton derrière lui pour de bon. Au cyclisme, il arrive que ce genre d’initiative connaisse un épilogue victorieux. Et en politique ? C’est le pari risqué que fait Xavier Bertrand, qui a (ré)affirmé mercredi 24 mars, dans Le Point, sa volonté de se porter candidat à l’élection présidentielle de 2022.