Grèce : au tour de Vénizélos de tenter de former un gouvernement

Le dirigeant du parti socialiste grec (Pasok) va tenter de former un gouvernement «d’union nationale» pro-austérité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le dirigeant du parti socialiste grec (Pasok), Evangélos Vénizélos, va tenter de former un gouvernement « d’union nationale » pro-austérité. Evangélos Vénizélos a été chargé par le chef de l’Etat, Carolos Papoulias, de trouver un exécutif jeudi matin. Le leader du parti de droite pro-européen Nouvelle Démocratie, arrivé premier du scrutin, a été le premier à essayer de former une coalition pro-austérité, sans succès. Le leader du parti à la gauche du Pasok, Syriza, Alexis Tsipras, a ensuite été chargé de former un gouvernement. Syriza avait créé la surprise dimanche en arrivant deuxième du scrutin, devant le Pasok. Sans succès là aussi.