La vidéosurveillance ne sert presque à rien

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Chaque jour ou presque, des petites villes, voire des villages, cèdent à la mode de la vidéosurveillance, censée leur amener un “plus” indiscutable en termes de sécurité. Les élus font campagne sur ce thème, les pouvoirs publics encouragent les communes à s'équiper et un lobby industriel très actif en tire des confortables bénéfices.