Une souscription et des dérogations pour rebâtir Notre-Dame

Par
Les députés ont entamé vendredi l'examen du projet de loi sur la reconstruction de Notre-Dame de Paris, incendiée le 15 avril, qui prévoit des dérogations aux normes des marchés publics afin de tenir le délai de cinq ans fixé par Emmanuel Macron.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les députés ont entamé vendredi l'examen du projet de loi sur la reconstruction de Notre-Dame de Paris, incendiée le 15 avril, qui prévoit des dérogations aux normes des marchés publics afin de tenir le délai de cinq ans fixé par Emmanuel Macron.